Fondation Jean Piaget - Présentation de l'œuvre
Fondation Jean Piaget

L'épistémologie de la pensée physique



Cette cinquième partie traite de l'épistémologie de la pensée physique. Il est composé de 11 chapitres:

5.1 La pensée physique
5.2 Le rôle du sujet dans la connaissance physique et expérimentale
5.3 Les notions de fait et d’observable
5.4 La construction psychogénétique des notions physiques
5.5 L’élaboration des principes de conservation
5.6 La constitution des notions cinématiques et mécaniques
    5.6.1 Les notions de temps, de vitesse et de mouvement
    5.6.2 Les notions de force, de vitesse et de mouvement
5.7 Les notions de hasard et d'irréversibilité
5.8 Les processus d'induction et de déduction
5.9 La notion de causalité
5.10 Les liens entre la sociogenèse et la psychogenèse dans le développement de la mécanique
5.11 Les grandes étapes de la recherche physique

Chaque partie contient une présentation générale, suivie d'extraits de textes de Piaget…
Pour accéder à chacune de ces parties, cliquer sur la flèche se trouvant à gauche du menu "Chapitre 1", puis sur le titre de la partie souhaitée…

Haut de page







Sitôt qu’intervient […] l’assimilation sensori-motrice ou intellectuelle la plus simple, c’est-à-dire l’incorporation des objets perçus ou conçus dans les schèmes antérieurs de l’activité du sujet […], la mise en relation ainsi constituée revient à établir entre les termes ou entre leurs rapports un type de connexion, spécifique de la vie mentale: cette connexion, qui est commune au système des significations, […] c’est-à-dire à tout ce qui différencie un processus psychique d’un processus physique, consiste toujours […] à relier des qualités entre elles d’une manière telle que l’une en entraîne une autre du point de vue de la conscience elle-même, c’est-à-dire du point de vue du sujet et non pas de l’objet. On peut alors appeler implication, au sens large, un tel produit de l’assimilation mentale.