Fondation Jean Piaget - Présentation de l'œuvre
Fondation Jean Piaget

L'épistémologie de la pensée biologique



Cette sixième partie traite de l'épistémologie de la pensée biologique. Elle est composée de 7 chapitres:

6.1 La pensée biologique
6.2 La parenté des problèmes biologiques et cognitifs
6.2.1 Les correspondances fonctionnelles et les isomorphismes structuraux
6.2.2 Les processus d'adaptation et d'organisation
6.2.3 L'équilibre biologique et l'équilibre cognitif
6.2.5 L’adaptation-survie et l’adaptation praxique ou cognitive
6.3 Les théorie de l'évolution biologique
6.3.1 Les doctrines pré-évolutionnistes
6.3.2 Les doctrines évolutionnistes
6.4 La parenté des modes de conceptualisations biologique, psychologique et épistémologique
6.5 Les variétés de connaissances biologiques
6.6 Le modèle piagétien de la phénocopie
6.7 Le rôle du comportement dans les processus évolutifs


Chaque partie contient une présentation générale, suivie d'extraits de textes de Piaget…
Pour accéder à chacune de ces parties, cliquer sur la flèche se trouvant à gauche du menu "Chapitre 1", puis sur le titre de la partie souhaitée…


Liste des abréviations
A.V.P.I.: Adaptation vitale et psychologie de l'intelligence (JP74a)
B.C.: Biologie et connaissance (JP67a)
C.M.E.: Le comportement, moteur de l'évolution (JP76)
E.G.: L'épistémologie génétique (JP70a)
E.S.C.: L'équilibration des structures cognitives (JP75)
I.E.G. Vol. III: La pensée biologique, la pensée psychologique et la pensée sociologique (JP50c)
N.I.: Naissance de l'intelligence (JP36)
P.P.G.: Problèmes de psychologie génétique (JP72c)

Haut de page







La pensée biologique est aussi réaliste que la pensée mathématique est idéaliste. La déduction ne joue, en effet, qu’un rôle minimum dans la construction des connaissances biologiques, et cela dans la mesure où la réalité vivante est liée à une histoire. L’observation et l’expérimentation constituent ainsi les sources essentielles du savoir biologique et il ne vient à l’esprit d’aucun biologiste de considérer l’objet de ses recherches comme le produit de ses propres opérations mentales (sauf en ce qui concerne les coupures en partie conventionnelles de la classification).