Fondation Jean Piaget


intuition apriori


Description élargie
Chez Kant, toute connaissance prend appui sur l’intuition ou sur l’expérience sensible. Mais le philosophe admet, à côté des données empiriques de l’intuition sensible, la présence d’une intuition apriori de l’espace et d’une intuition apriori du temps qui permet d’organiser les matériaux de la perception. Cette double intuition n’est pas tirée de l’expérience sensible, puisqu’elle en est au contraire la condition.

Les raisons pour lesquelles Kant affirme la présence d’une telle intuition sont liées au problème soulevé par les notions d’espace et de temps. Ceux-ci ne peuvent être de purs concepts (on perçoit des phénomènes dans l’espace). Mais ce ne sont pas non plus des sensations ou des phénomènes. Une série d’analyses et de réflexions conduit l’auteur à la thèse qui lui paraît seule admissible: l’espace et le temps (ceux considérés par la pensée commune, ainsi que par la physique newtonienne) sont des intuitions liées à la sensibilité, mais ne sont pas des intuitions sensibles. Le temps et l’espace sont des "cadres vides", de pures formes, dans lesquelles nous rangeons les données sensibles qui s’offrent à la vue, à l’ouïe, etc.

L’une des parties les plus importantes des recherches psychogénétiques de Piaget sera alors de montrer comment ces "cadres vides", ou, en d’autres termes, l’espace euclidien et le temps newtonien, résultent de la construction progressive d’opérations spatiales et temporelles, ainsi que des notions qui s’y attachent.

Résultat de la recherche dans « Présentation de l'œuvre de Piaget »


Les internautes pourront trouver ci-dessous des extraits de texte dans lesquels se trouve la notion sélectionnée. Cliquer sur le titre de l'un de ces extraits ouvrira la page dont est tiré l'extrait sélectionné.


Environnement en épistémologie

1915-1930
[...] d’une part, nous avons déjà le concept d’espace, et que, d’autre part, nous avons déjà une intuition apriori de l’espace, c’est-à-dire une intuition non tirée de l’expérience, qui nous [...]


Espace sensori-moteur

ESPACE SENSORI-MOTEUR
[...] constate. Cette étude renouvelle du même coup en profondeur la thèse kantienne en montrant que la forme ou l’intuition apriori de l’espace, identifiée par Kant au terme de certaines de ses analyses [...]


La représentation spatiale

REPRÉS. SPATIALE
[...] capital des actions et des opérations dans l’acquisition des notions géométriques et dans l’intuition apriori d’un espace euclidien illimité, dans lequel l’adulte perçoit et se représente [...]
STADE 2
[...] "trans-formations" et d’orientations (ou directions) se traduisent par l’apparition de la notion ou de l’intuition apriori d’un contenant spatial unique et indifférencié dans lequel le sujet [...]
EN SAVOIR PLUS
[...] l’enfant et l’adolescent. Il porte plus particulièrement sur ce que nous pourrions appeler l’intuition apriori de l’espace, telle qu’elle se développe au cours du développement cognitif de [...]


La représentation du temps

TEMPS
[...] notion commune de temps permet de compléter et de corriger la déduction kantienne relative à l’intuition apriori du temps. Elle montre quelles sont les conditions intellectuelles, non seulement de [...]


Epist. de la physique

Temps et vitesse
[...] parcouru ou de travail réalisé. Pour que l’enfant acquière une notion distincte du temps, et donc l’intuition apriori du temps, pour qu’il ait conscience du temps et qu’il ne soit pas seulement [...]