Fondation Jean Piaget


mutation


Description élargie
En biologie de l’évolution, la notion de mutation a deux significations reliées. La première, la plus ancienne, a pour objet l’apparition perceptible, brusque et héréditaire d’un nouveau caractère chez un être vivant. La seconde porte non plus sur les caractères de l’organisme, mais sur son matériel héréditaire; c’est pourquoi elle est appelée mutation génétique (les gènes étant les éléments de ce matériel).

Certains biologistes, dont De Vries, avaient, dès la fin du dix-neuvième siècle, fait l’hypothèse que les mutations se produisant au sein du système héréditaire sont les véritables causes de l’apparition de nouvelles espèces: l’apparition d’un organisme pourvu d’un nouveau caractère héréditaire comparativement à ses ascendants directs serait la conséquence d’une mutation génétique.

Un peu plus tard, la génétique biologique confirmera non seulement la présence de gènes au sein du système héréditaire, mais aussi la possibilité pour un gène de muter. Par contre, la thèse de De Vries qui considérait la mutation génétique comme le facteur principal de l’évolution sera rejetée. Les variations héréditaires spontanées des organismes s’avéreront être davantage le résultat de la combinatoire génétique (le croisement des patrimoines héréditaires des organismes parents tels que le décrit la biologie moléculaire) que celui des mutations.

Résultat de la recherche dans « Présentation de l'œuvre de Piaget »


Les internautes pourront trouver ci-dessous des extraits de texte dans lesquels se trouve la notion sélectionnée. Cliquer sur le titre de l'un de ces extraits ouvrira la page dont est tiré l'extrait sélectionné.


BIOLOGIE

Rech. sur les limnées
[...] classique pour lesquels les variétés héréditaires, les "génotypes", sont le résultat d’une mutation chanceuse des formes de limnées dont elles sont issues. Ce rejet a pu servir de stimulant à [...]
Comportement et évolut.
[...] le mécanisme de l’évolution des espèces était identifié au double processus élémentaire des mutations se produisant au hasard et de la sélection après coup des plus adaptées: D’une part, [...]
Mécanismes de l'évolut.
[...] individuelles aux acquisitions héréditaires, si l’on juge peu plausible une explication de type mutation selon laquelle le système génétique produirait spontanément des variations héréditaires [...]


Environnement en biologie

1911-1929
[...] conceptions étant réunifiées au début du vingtième siècle), on peut ajouter également celle de mutation, et bien sûr celle de sélection. Notions lamarckiennes Dans le camp "opposé", chez les [...]


Epistémologie de la biologie

Solutions génétiques
[...] ont elles-mêmes une double origine qui ne doit rien directement au milieu: la première résulte des mutations des éléments supports de l’hérédité biologique (les gènes), et la seconde de la combinatoire, [...]


autobiographie

1925-1929
[...] déposai quelques échantillons dans une mare, où elle survit depuis vingt ans. L'hypothèse d'une mutation aléatoire, indépendante d'une influence du milieu semble peu plausible dans ce cas particulier [...]


Piaget et l'épistémologie

Chap. 6.3
[...] 82. (…) l’organisme et le milieu constituent un tout indissociable, c’est-à-dire qu’à côté des mutations fortuite il faut faire la part des variations adaptatives impliquant à la fois une [...]
6.3.2
[...] structures héréditaires. Le principe de l’interprétation mutationniste consiste à affirmer que des mutations, se produisant de manière fortuite en vertu de transformations internes des substances [...]
Chap. 6.4
[...] définition qu'en donne Piaget, la phénocopie est une convergence entre un accommodat (phénotypique) et une mutation (génotypique) qui vient le remplacer. La problématique soulevée est la suivante [...]
Chap. 6.5
[...] c’est alors au sein de ce milieu intérieur modifié que va s’opérer la sélection des nouvelles mutations. Le milieu intérieur constitue dès lors un intermédiaire causal nécessaire entre les [...]