Fondation Jean Piaget


schème de proportionnalité


Description élargie
Le schème de proportionnalité a pour objet d'assimilation les situations dans lesquelles un double système d'actions ou d'opérations intervient. Un cas particulièrement simple est celui de la balance à deux bras auxquels on peut suspendre des poids plus ou moins lourds. Dans ce cas les deux facteurs qui agissent sur le comportement de la balance sont ceux de la distance et celui du poids.

Le schème permettant de traiter sans difficulté ce genre de situations est lié à la construction de la pensée formelle et de la structure de groupe qui la caractérise (le groupe INRC). Il a en effet pour particularité, comme tous les schèmes liés aux opérations formelles, de mettre en rapport les deux formes de réversibilité mises en évidence par l’analyse opératoire des conduites: l’annulation par inversion et l’annulation par rciprocité. Ainsi, dans le cas de la balance, l’addition d’un poids peut être annulée soit par la soustraction d’un poids égal, soit en rapprochant du centre de la balance le poids résultant de cette addition.

Résultat de la recherche dans « Présentation de l'œuvre de Piaget »


Les internautes pourront trouver ci-dessous des extraits de texte dans lesquels se trouve la notion sélectionnée. Cliquer sur le titre de l'un de ces extraits ouvrira la page dont est tiré l'extrait sélectionné.


La logique de l'adolescent

STADE 2
[...] lourd placé moins loin. La force va-t-elle augmenter ou va-t-elle diminuer? Seule l’utilisation du schème de proportionnalité, qui n’apparaîtra qu’au stade de la pensée formelle en relation [...]
STADE 3
[...] peut être augmenté ou diminué par un déplacement soit de lui-même, soit de l’autre mobile. Le schème de proportionnalité Ce que montre la solution immédiate trouvée par l’adolescent au problème [...]