1960 (avec D. E. Berlyne).
Théorie du comportement et opérations
Paris: Presses univ. de France. (EEG 12)


[Présentation FJP, 8 janvier 2013]

Ce volume XII des Etudes d’épistémologie génétique contient en première et en deuxième partie deux essais de Daniel Berlyne cherchant à traduire la conception piagétienne du développement cognitif (et en particulier des apprentissages et constructions opératoires) dans le cadre d’une théorie étendue des apprentissages stimulus-réponse d’inspiration hullienne. Dans les termes de l’épistémologie piagétienne, le résultat auquel parvient Berlyne peut être considérée comme une assimilation réciproque des deux théories en jeu.

La troisième et dernière partie de l’ouvrage est une discussion par Piaget des résultats obtenus par Berlyne et révèle la façon dont Piaget a toujours recherché cet accord mutuel des esprits qui a ses yeux est l’un des moteurs essentiels de l’avancement des sciences. Les trois parties de cet ouvrage, ainsi que l’avant-propos vraisemblablement rédigés par Pierre Gréco sont disponibles sur les pages suivantes du site de la Fondation Jean Piaget:

Littérature secondaire II (pour les parties 1 et 2);

Articles - Chapitres de livres - Brochures - Manuscrits - Préfaces (par ordre chronologique) (pour la partie 3);

et enfin:

Littérature secondaire I (pour l’avant-propos)

© Fondation Jean Piaget 2018 - Mise à jour: 4 avril 2019