2008 G. Cellérier.
Le pluriconstructivisme, éléments théoriques
Fondation Jean Piaget pour recherches psychologiques et épistémologiques
Texte PDF mis à disposition le 06.10.2008



Ce chapitre d’une trentaine de pages contient les bases épistémologiques d’une nouvelle conception de l’évolution des mécanismes d’évolution des systèmes cybernétiques, nouvelle conception dans laquelle la notion révisée d’équilibration majorante occupe une place centrale.
Ce texte de haut niveau théorique est essentiel pour l’avenir du constructivisme piagétien. Il offre le cadre épistémique mûrement réfléchi permettant d’étudier et de concevoir avec précision, sans erreur de catégorie et sans réductionnisme les processus cybernétiques et mécanétiques par lesquels s’effectue l’équilibration majorante des systèmes phylogénétiques (ou biogénétiques), sociogénétiques et psychogénétiques et de leur interaction.
Le point de vue adopté ici par Cellérier reprend et développe celui de Piaget couvrant les sciences biologiques, psychologiques et sociologiques, en y ajoutant les sciences artificielles qui ont pour visée non pas l’analyse du vivant mais la production de machines réalisant une fonction donnée. L’ensemble des sciences précédentes, ainsi que leur objet, relève de la catégorie du cybernétique.

© Fondation Jean Piaget 2018 - Mise à jour: 4 juin 2018