Edward Drinker Cope (1840-1897). Paléontologiste et naturaliste américain

Cope est l’un des plus importants chefs de fil du néo-lamarckisme dans la seconde moitié du dix-neuvième siècle. Il est en particulier le premier à avoir insisté sur le rôle que peuvent jouer le comportement conscient et l’adaptation active des organismes à leur milieu dans l’évolution des formes biologiques (la "cinétogenèse"). Cope a proposé une explication totalement spéculative et pour le moins audacieuse de la façon dont cette adaptation active de lorganisme peut diriger l’évolution des espèces. Selon lui, la conscience est présente dès les formes les plus primitives de vie. Les efforts conscients produits par l’organisme pour s’adapter à son milieu se traduisent d’abord dans le protoplasme des cellules impliquées par ses mouvements, puis dans celui des cellules germinales. Il s’ensuit une modification du patrimoine héréditaire, ou du "plasma germinatif", qui constitue alors le "souvenir inconscient" de ce qui était au départ composé des mouvements adaptatifs conscients des organismes.

Cope a présenté sa conception de l’évolution dans son ouvrage: "The primary factors of organic evolution" (1904).

© Fondation Jean Piaget 2018 - Mise à jour: 5 avril 2018