Lucien Cuénot (1866-1951). Naturaliste et biologiste français

Cuénot fait partie de ce petit nombre de biologistes qui ont redécouvert les lois de Mendel au début du vingtième siècle. Il appartient aussi au courant du mutationnisme en biologie : les nouvelles espèces naissent des anciennes grâce à des mutations pouvant aller dans toutes les directions. La sélection naturelle a pour seul effet de supprimer les mutations non viables, ou d’affiner les nouveaux caractères qui surgissent brusquement. Mais Cuénot reconnaît que le mutationnisme ne peut à lui seul expliquer certaines adaptations complexes. Pour rendre compte de ces dernières, il évoque, sans chercher à en préciser davantage la notion, l’intervention d’une intelligence interne au vivant et capable de guider les mutations.

Des publications de Cuénot, mentionnons son article de 1902 sur "La loi de Mendel et l’hérédité de la pigmentation chez les souris", ainsi que son livre sur "La genèse des espèces animales" (2e éd. 1921).

© Fondation Jean Piaget 2018 - Mise à jour: 5 avril 2018