André Lalande (1867-1963). Philosophe français

Professeur de philosophie à la Sorbonne et membre de l’Académie des sciences morales et politiques, Lalande est l’auteur du dictionnaire de philosophie le plus connu en langue française, le "Vocabulaire technique et critique de la philosophie", dont la première édition date de 1925, et la neuvième, la dernière parue du vivant de son auteur, de 1962.

Après une thèse sur "L’idée de dissolution opposée à celle d’évolution", soutenue en 1899 et dans laquelle, tout en étant marqué par la philosophie évolutionniste de Spencer, il lui opposait l’idée selon laquelle les transformations des réalités physiques et mentales (l’intelligence, la morale, etc.) vont à l’encontre de ce mouvement de différenciation sur lequel insistait le philosophe britannique, Lalande n’a eu de cesse de défendre l’universalité de la raison face aux thèses de philosophes comme Bergson, qui soutenaient le caractère créateur et différenciateur des réalités biologiques et psychologiques.

Partageant avec Emile Meyerson la croyance selon laquelle l’esprit humain est tout entier guidé dans sa progression par le seul principe d’identité, Lalande en est arrivé à distinguer dans l’histoire des sciences et de la morale une raison constituée, faite de multiples lois et concepts de portée de plus en plus universelle, mais qui peuvent naître et disparaître au cours de cette histoire, et une raison constituante, composée de l’action permanente de ce seul principe.

Tout en sympathisant avec cette distinction entre une raison statique et une raison dynamique, Piaget refusera d’opposer, comme le faisait Lalande, d’un côté le monde de la vie biologique, et de l’autre le monde de la matière et de l’esprit. Pour lui il y a à la fois, dans la vie de l’esprit, un caractère créateur et différenciateur, et un caractère intégrateur tendant vers l’universalité. Pour Piaget, la raison constituante ne saurait être ainsi réduite au principe d’identité. Elle est le fait d’une organisation qui tout à la fois s’enrichit et se différencie au cours de son histoire, et réunit dans une unité de plus en plus vaste et équilibrée la totalité des êtres. En d’autres termes, Piaget n’oppose pas l’un et le multiple; il trouve le moyen de les rassembler grâce aux notions conjointes d’organisation biologique et d’organisation intellectuelle, qui sous-tendent la notion d’intelligence opératoire.

Citons parmi les publications de Lalande, en plus de sa thèse sur "l’Idée directrice de la dissolution opposée à celle de l’évolution dans la méthode des sciences physiques et morales" (1899), ses "Lectures sur la philosophie des sciences" (1893), "Raison constituante et raison constituée" (1925, réédité dans "André Lalande par lui-même", 1967), "Théorie de l’induction et de l’expérimentation" (1929), et enfin "Vocabulaire technique et critique de la philosophie" (1ère éd. 1925).

© Fondation Jean Piaget 2018 - Mise à jour: 4 juin 2018