Henri Poincaré (1854-1912). Physicien et mathématicien français

Mathématicien et physicien de génie, Poincaré a livré également de brèves et très fines études de philosophies des sciences, dans lesquelles il expose sa conception épistémologique de la vérité scientifique. Cette conception allie un conventionnalisme modéré quant à la signification des principes fondamentaux des différentes sciences à une forme originale d’apriorisme qui attribue à la notion mathématique de groupe un rôle décisif dans la structuration de l’expérience physico-géométrique. Cette forme d’apriorisme apparaît aussi dans la thèse selon laquelle l’arithmétique repose sur un certain nombre d’intuitions, telles que celle de l’unité arithmétique.

Poincaré n’est pas le premier auteur à avoir reconnu l’importance de la notion de groupe pour la pensée scientifique. Mais il est peut-être le premier à avoir cherché à l’appliquer, de manière certes spéculative, au domaine de la psychologie et de la neurophysiologie. Les essais précis et lumineux dans lesquels il s’y exerce, et où il relie explicitement la notion mathématique de groupe à la notion kantienne d’apriori, ont facilité la découverte, par Piaget, des structures de l’intelligence sensori-motrice d’abord, puis représentative. Nourri par une foule d’observations sur la genèse des comportements sensori-moteurs de ses trois enfants, puis sur le développement de la pensée enfantine, Piaget pourra pourtant aller bien plus loin que Poincaré et reconnaître la présence de groupes à plusieurs étapes de cette évolution (ces groupes ont des statuts différents selon qu’ils se rattachent directement aux structures neurophysiologiques des sujets, ou selon qu’ils sont liés aux actions de ceux-ci, puis à leur pensée représentative naissante, et enfin à la pensée opératoire).

Parmi les essais de Poincaré, on peut aussi mentionner la description qu’il fait des processus subsconscients de l’invention mathématique.

Ses articles de philosophie des sciences sont recueillis dans quatre ouvrages "La Science et l’hypothèse" (1902), "La valeur de la science" (1904), "Science et méthode" (1908) et "Dernières pensées" (1913).

Liens URL:
http://www.bibmath.net/bios/index.php?action=affiche&quoi=poincare
http://www.h-poincare.com/public/histoire/poincare1.htm
http://www.annales.org/archives/x/poincare.html

© Fondation Jean Piaget 2017 - Mise à jour: 9 septembre 2017