James Mark Baldwin (1861-1934). Psychologue et philosophe américain

Baldwin a une formation en philosophie et théologie. Attiré par la psychologie il se rend à Berlin où il bénéficie de l’enseignement de Wundt. En 1889 il enseigne la philosophie, métaphysique et la logique à Toronto et commence à étudier le développement de sa propre fille. En 1893 il obtient la chaire de psychologie à Princeton et y fonde un laboratoire. Il quitte les Etats Unis en 1908 pour une chaire à l’Ecole des Hautes Etudes à Paris.

Baldwin est le premier des grands théoriciens de la psychologie génétique. Ses essais sur la genèse de la pensée logique et sur une "théorie génétique de la réalité" peuvent être considérés comme une étape importante dans l’histoire de cette discipline. Il a développé avant Piaget une psychologie génétique de l’intelligence basée sur une approche biologique. Comme Piaget, il a plus particulièrement établi des liens étroits entre le problème biologique de l’évolution et de l’adaptation des espèces et le problème psychologique du développement de l’intelligence. La proximité des deux auteurs est ainsi grande, et Piaget n’a d’ailleurs pas manqué d’intégrer à sa conception de l’intelligence un certain nombre de concepts, tels que ceux d’accommodation et de réaction circulaire proposés par Baldwin dès la fin du dix-neuvième siècle, mais en les différenciant et en leur donnant une interprétation originale. Cette similitude entre les deux oeuvres s’explique en partie au moins par leur commun enracinement dans la philosophie évolutionniste de Spencer.

Ce qui sépare les deux auteurs est double et concerne autant le plan méthodologique de l’approche des phénomènes psychologiques que le plan théorique. Du point de vue méthodologique d’abord, Baldwin n’a jamais perçu l’intérêt de prendre une connaissance poussée des travaux de philosophie des sciences pour réaliser des études sur le développement de l’intelligence enfantine. Plus fasciné par la spéculation théorique que par la recherche empirique, il n’a de plus jamais réalisé cette étude psychogénétique systématique du développement des notions qui caractérise l’œuvre psychologique de Piaget. Les différences théoriques entre les deux auteurs sont également importantes. Alors que Piaget élaborera peu à peu une théorie constructiviste originale de la genèse de l’intelligence et des connaissances humaines, et qu’il tendra à enrichir les explications possibles de l’évolution biologique en généralisant cette théorie, Baldwin adoptera la théorie darwinienne de l’évolution biologique (la théorie de la sélection naturelle) en la transposant sur le terrain psychologique.

Baldwin a exposé ses idées dans plusieurs ouvrages dont "Handbook of psychology" (1889-1891, 2 vols), "Mental development in the child and the race" (1895), "Social and ethical interpretations in mental development: a study in social psychology" (1897), "The story of the mind" (1898), "Thought and things, a study of development and meaning of thought" (1906-1911) et "Genetic theory of reality" (1915).

Lien URL : http://www.brocku.ca/MeadProject/inventory5.html#sectB

© Fondation Jean Piaget 2017 - Mise à jour: 9 septembre 2017