Herbert Spencer (1820-1903). Ingénieur et philosophe anglais

Spencer est le créateur d’un système de philosophie évolutionniste qui a eu une très grande influence sur de nombreux savants et philosophes de la seconde moitié du dix-neuvième siècle et du début du vingtième. Selon cet auteur, la totalité des phénomènes physiques, biologiques, psychologiques et sociaux évoluent dans le sens d’un passage de l’homogène à l’hétérogène et du simple au complexe. C’est pour le démontrer qu’il s’engagera dans la vaste entreprise d’exposer de manière systématique, et en suivant l’ordre de complexité des phénomènes, les faits alors connus concernant la réalité physique, ainsi que les réalités biologiques, psychologiques et sociales qui en dérivent.

L’attention portée par Spencer à cette entreprise de description fait que, en dépit du caractère peu probant de sa tentative de déduire l’apparition et la composition des phénomènes complexes à partir des seuls principes d’une mécanique physique un peu sommaire, ses ouvrages sont parsemés de suggestions intéressantes, directement attachées à l’exposé des faits présentés. En prenant connaissance de son œuvre, Piaget pourra ainsi non seulement découvrir un premier usage de notions telles que celles d’équilibration, d’accommodation, d’assimilation, etc., qu’il utilisera à son tour dans ses travaux, mais aussi se faire une idée générale et quasi encyclopédique des phénomènes qui se produisent sur le plan de l’histoire de l’univers physique et des êtres vivants, ainsi que de la genèse de certains phénomènes psychologiques et sociaux. Enfin, comme beaucoup d’autres avant lui (dont Lalande ou Bergson), c’est en partie en s’opposant aux thèses biologiques, psychologiques et épistémologiques de Spencer qu’il aboutira à trouver une explication originale de la genèse des réalités biologiques et psychologiques (incluant la logique).

Après la publication en 1855 des "Principes de psychologie", Spencer publiera entre 1862 et 1896 la totalité de ses dix volumes du "Système de philosophie synthétique" qui comprennent, en plus de la psychologie, les "Premiers principes", les "Principes de biologie", les "Principes de sociologie" et enfin les "Principes d’éthique".

Liens URL:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Herbert_Spencer
http://www.iep.utm.edu/s/spencer.htm
http://www.victorianweb.org/philosophy/spencer/spencer.html

© Fondation Jean Piaget 2018 - Mise à jour: 5 avril 2018