illusion perceptive
Les illusions perceptives sont des perceptions dans lesquelles le contenu sensoriel saisi par le sujet est modifié ou enrichi par rapport au contenu brut, tel qu’il viendrait se refléter sur un appareil purement physique (un appareil photographique par exemple).

Dans ses recherches sur les illusions perceptives, et à la suite du psychologue français Binet, Piaget a distingué deux sortes d’illusions, primaires et secondaires. Les illusions primaires ont pour particularité d’être présentes à tous les âges (ainsi à tout âge un enfant verra un premier cercle inscrit dans un second cercle plus grand qu’un troisième cercle extérieur, mais qui est pourtant de grandeur égale au premier). Leur valeur quantitative diminue toutefois avec l’âge, c’est-à-dire que, par exemple, un enfant de huit ans sera moins sujet à une illusion primaire que ne l’est un enfant de quatre ans. Les illusions secondaires ont au contraire pour particularité de n’apparaître qu’à certaines étapes du développement cognitif des enfants. Elles sont la conséquence d’activités perceptives faites d’anticipations, de comparaisons ou de transports reliant les perceptions isolées.


© Fondation Jean Piaget 2018 - Mise à jour: 4 avril 2019