sélection naturelle
La sélection naturelle est, pour les biologistes darwiniens, le mécanisme central de l’évolution des espèces. Parmi les variations entre les organismes d’une espèce qui résultent des différences entre leurs systèmes génétiques, celles qui, toutes choses égales par ailleurs, augmentent la probabilité de reproduction du matériel héréditaire concerné, auront tendance à se généraliser au sein de la population, modifiant ainsi peu à peu les caractères de l’espèce.

Ce mécanisme, très (trop?) simple et élégant, a été considéré par nombre de biologistes, dont Piaget, comme incapable d’expliquer à lui seul l’évolution de la vie, dans la mesure où, sous sa forme brute, il accorde une place considérable au hasard (comment des variations aléatoires pourraient-elles avoir conduit à l’apparition des organes complexes? Telle est la grande objection qui n’a pas cessé d’être portée contre l’explication darwinienne).


© Fondation Jean Piaget 2018 - Mise à jour: 4 juin 2018