décentration
Comme son nom l'indique, la décentration est le mécanisme par lequel un sujet (individuel ou collectif) en arrive à contre-balancer l'information trompeuse "apportée" par une centration exclusive, "égocentrique" (ou sociocentrée"), de la perception, de l'action ou de la pensée sur un contenu de perception, de représentation ou de pensée, directement dépendante de l'orientation ou de la finalité immédiate de l'activité en cours. Cette décentration rend possible la composition en action ou en pensée de cette activité avec d'autres appartenant au même domaine (centrations perceptives, placements et déplacements sensori-moteurs, représentations spatiales, activités logiques, activités numériques, représentations sociales, etc.) et susceptibles de se grouper avec elle de manière à éliminer les effets trompeurs de toute centration "égocentrique" (ou "sociocentrée") exclusive. Le mécanisme de décentration aboutit à des structures perceptives moins sujettes à des modifications incessantes, ou encore à des coordinations d'actions (matérielles ou mentales), de perspectives ou de représentations formant des systèmes de plus en plus mobiles (opérativité, puissance de calcul, combinabilité interne, etc.) et stables (car incorporant par avance un nombre de plus en plus élevé de compositions possibles).

Intervenant aux côtés d'autres mécanismes tels que l'abstraction réfléchissante, la décentration permet au sujet d'acquérir les constances perceptives, de construire l'objet permanent, l'espace sensori-moteur dans lequel il situe les objets les uns par rapport aux autres (corps propre y compris), puis, quelques années plus tard, d'acquérir les différents invariants de la pensée concrète (la substance, le poids, le volume, le nombre, les classes éléments d'une classification logique, etc.).

De manière la plus générale, la décentration est le mécanisme qui permet au sujet individuel ou collectif d'échapper à toute forme de subjectivité déformante, parce que "égocentrée" ou "sociocentrée", pour atteindre des formes variées d'objectivité dans le rapport au monde ou à autrui.


© Fondation Jean Piaget 2018 - Mise à jour: 4 juin 2018