phénocopie
Dans le prolongement de la notion d'assimilation génétique, utilisée par Waddington pour expliquer comment des caractères développés d'abord sur le terrain des ontogenèses individuelles pouvaient être pris en charge par le génome de cette espèce, Piaget a introduit dans ses derniers écrits de biologie le terme de phénocopie pour souligner ce même passage d'une adaptation individuelle (qui s'inscrit bien sûr dans le champ des possibles du système héréditaire) vers une adaptation héréditaire (qui peut se reproduire indépendamment des pressions du milieu). On relèvera cependant que le même terme de phénocopie peut être utilisé en sens inverse par la biologie darwinienne contemporaine pour exprimer le fait qu'une caractéristique héréditaire, un phénotype héréditaire, peut être simulé chez des organismes qui ne possèdent pas le déterminant héréditaire de ce caractère.


© Fondation Jean Piaget 2017 - Mise à jour: 9 septembre 2017