constructivisme
"...l'obligation formelle de transcender sans cesse les systèmes déjà construits pour en assurer la non-contradiction converge avec la tendance génétique à dépasser sans cesse les constructions déjà achevées pour en combler les lacunes" (Etudes d’épistémologie génétique, volume 14, p. 324).

En psychologie et en épistémologie génétiques, le constructivisme est la solution proposée par Piaget au quadruple problème de l’origine, de la valeur, de la fécondité et de la nature des connaissances scientifiques, solution basée sur ses recherches en psychologie génétique et en histoire des sciences. Selon cette conception, l’acquisition de connaissances objectives dépend de la construction de cadres logico-mathématiques d’assimilation. Cette construction n’est pas quelconque, mais passe par une série de stades au cours desquels les formes ou les structures précédemment acquises sont incluses, avec ou sans modification, dans les nouvelles.

Le passage d’une étape à la suivante se fait par un processus d’auto-organisation et d’équilibration, lors duquel les systèmes cognitifs acquis se différencient et se coordonnent pour en produire de nouveaux, plus aptes à assimiler et à transformer de façon maîtrisée les réalités de plus en plus diversifiées auxquelles l’organisme ou le sujet sont confrontés.

Piaget n’est pas le seul auteur à proposer une conception constructiviste des connaissances. On trouve par exemple déjà chez Kant l’idée selon laquelle les vérités scientifiques sont construites par la pensée humaine, grâce à la possibilité qu’a celle-ci de lier le divers de l’expérience au moyen des formes et des concepts apriori de l’esprit. De même les objets de la géométrie et de l’arithmétique sont produits par le sujet au moyen de ces formes et de schèmes apriori de l’entendement.

La conception kantienne sera reprise, sous une forme plus technique, dans le courant du constructivisme mathématique lancé par le mathématicien Brouwer au début du siècle (seuls sont supposés exister les objets mathématiques construits par le mathématicien, selon des procédés finis explicitement formulés). Le constructivisme de Piaget se distingue du constructivisme kantien de deux façons: premièrement, la construction cognitive ne porte pas seulement sur les objets de la pensée logico-mathématique, mais plus fondamentalement sur les cadres apriori d’assimilation; deuxièmement cette construction procède par stades. C’est pourquoi la conception piagétienne est plus précisément un constructivisme génétique. On observera enfin que Piaget a cherché à généraliser au plan biologique la conception constructiviste établie sur le plan de la psychogenèse et de l’histoire des sciences.


© Fondation Jean Piaget 2017 - Mise à jour: 9 septembre 2017