fixisme
Le fixisme est une conception du vivant selon laquelle les espèces ou les classes biologiques sont apparues indépendamment les unes des autres et n’ont varié que sur des points mineurs au cours de toute l’histoire de la vie, sans que ces variations ne suffisent à rendre compte de l’apparition de nouvelles espèces. Cette conception est à l’opposé de l’évolutionnisme adopté par la biologie moderne, qui admet l’existence d’un lien de filiation naturelle ou de descendance entre les espèces.

De grands naturalistes, dont Agassiz, ont adopté cette thèse jusqu’à la fin du dix-neuvième siècle, en résistant à la thèse contraire à laquelle, malgré l’absence de faits probants, se sont rangés la quasi-totalité des biologistes. Paul Godet, le directeur du musée d’histoire naturelle de Neuchâtel qui a aidé le jeune Piaget à faire ses premiers pas en malacologie, s’inscrivait lui-même dans la tradition fixiste.


© Fondation Jean Piaget 2018 - Mise à jour: 5 avril 2018