William James (1842-1910). Médecin, psychologue et philosophe américain

Frère de l’écrivain Henri James, William James est l’un des fondateurs de la psychologie scientifique américaine (il crée à Harvard l’un des premiers laboratoires de psychologie, dont il se désintéressera pourtant très vite). La qualité du style autant que la finesse des analyses psychologiques qu’il y expose font de ses "Principes de psychologie" (1890) l’un des plus importants "best-seller" de toute l’histoire de cette science. Ses analyses des faits mentaux le conduisent au concept de "flux de conscience" qui préfigure les idées sur la durée de Bergson, auteur avec qui il partage une correspondance nourrie.

Vers 1900, James s’éloigne cependant de la psychologie scientifique pour soutenir une conception philosophique, le pragmatisme, qu'il emprunte à Charles Sanders Peirce, mais en lui donnant une tournure antiscientifique absente chez Peirce (ce dernier changera en conséquence le nom de sa doctrine pour éviter toute confusion!). Le pragmatisme de James, tel qu’il ressort du moins de son livre portant ce nom (et publié en français chez Flammarion en 1911), est en effet tout à la fois un utilitarisme métaphysique (il faut croire ce qui est bon ou utile de croire), un empirisme (l’expérience, et rien que l’expérience, y compris celle du spiritisme que James pratiquait) et une opposition à la thèse qu’il puisse exister quelque chose comme des connaissances objectives. On se doute que le jeune Piaget n’ait pas trouvé beaucoup d’idées à son goût dans le pragmatisme de James. L’une de celles qui a retenu son attention est celle de l’importance de l’action. Pourtant c’est une idée que Piaget s’empressera d’enrichir pour concevoir la notion d’une "logique de l’action" qui ne se concrétisera que bien plus tard, dans ses travaux sur le développement de l’intelligence sensori-motrice chez ses trois enfants.

Parmi les ouvrages de William James, mentionnons, en plus de ses "Principes de psychologie" de 1890, "Les variétés de l’expérience religieuse, une étude de la nature humaine" (1902, traduit en français sous le titre "L’expérience religieuse. Essai de psychologie descriptive"), et "Le pragmatisme" (1909, traduit en français en 1911).

Lien URL: http://mper.chez-alice.fr/auteurs/James.html

© Fondation Jean Piaget 2022 - Mise à jour: 10 février 2022