Johann Gregor Mendel (1822-1884). Religieux et botaniste autrichien

Ordonné prêtre en 1847, le moine Mendel a réalisé au milieu du dix-huitième siècle des recherches de botanique qui sont l’une des sources de la théorie contemporaine de l’hérédité biologique.

En étudiant la reproduction par croisement de pois ne différant entre eux que par la couleur de leur fleur (des rouges et des blanches), Mendel a découvert que la distribution statistique des couleurs obéissait à une loi précise, qui peut être mathématiquement décrite. Dans le cas très simple qui a permis cette découverte, les observations de Mendel peuvent être schématiquement résumées de la façon suivante. Lorsqu’on croise un pois de couleur rouge avec un pois de couleur blanche, le pois qui en résulte est de couleur rouge. Lorsqu’on croise deux pois de couleur blanche, il en résulte un pois de couleur blanche. En revanche lorsqu’on croise deux pois de couleur rouge, si on obtient généralement un pois de même couleur, il arrive que ce pois soit blanc.

Cette constatation suggère immédiatement l’existence de "particules héréditaires représentatives" qui déterminent, l’une la couleur rouge, l’autre la couleur blanche. Lorsqu’un individu reçoit de ses parents un déterminant de la couleur rouge et un autre de la couleur blanche, sa couleur apparente est rouge; la couleur blanche n’est pas exprimée. Néanmoins le déterminant de la couleur blanche est bien présent chez lui puisque, croisé avec un autre pois rouge ou avec un pois blanc, il peut en résulter l’apparition d’un pois de couleur blanche. La probabilité de cette apparition est décrite par la loi statistique découverte par Mendel. Celle-ci est restée ignorée jusqu’à ce qu’au début du vingtième siècle des auteurs, tels que le hollandais de Vries ou le français Cuénot, ne la retrouve (par exemple lors du croisement de souris grises et de souris blanches). Dès lors la conviction s’imposera chez un grand nombre de biologistes que le patrimoine héréditaire est effectivement composé de particules ou de "gènes" dont on croira, avant que de nouvelles expériences ne la démentent, qu’ils obéissent à la loi: un gène pour un caractère.

Référence bibliographique:
Experiments in Plant Hybridization (1866; texte d'une conférence donnée en 1865)

Lien URL:
http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Johann_Gregor_Mendel
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gregor_Mendel
http://www.mendelweb.org/MWtoc.html
http://www.mendel-museum.org/

© Fondation Jean Piaget 2020 - Mise à jour: 21 novembre 2021