histoire naturelle
L’histoire naturelle est une discipline aussi ancienne que la science de la nature et qui a conservé de ses lointaines origines l’approche descriptive de ceux qui, comme les premiers savants philosophes de la Grèce antique, l’ont fondée ou, comme Aristote, ont précisé ses démarches. Répertorier, décrire, classer, telles sont ses méthodes. L’histoire naturelle ne porte pas seulement sur les êtres vivants. Elle est description de tout ce qui se rencontre dans le monde (l’histoire de la Terre par exemple).

Comme le progrès des descriptions conduit à des classifications de plus en plus fines, précises et stables des réalités considérées, c’est au sein des êtres animés que, vu leur diversité ordonnée, la méthode de l’histoire naturelle pourra apporter la plus grande contribution et servir de savoir de base (encore actuel) à la science du vivant. C’est également sur le terrain de la vie que l’histoire naturelle connaîtra l’une des plus bouleversantes révolutions de la science, celle qui, au dix-huitième et au dix-neuvième siècles, a abouti à la thèse évolutionniste. Cette thèse emportant peu à peu l’adhésion, la grande préoccupation ne sera plus dès lors de décrire en le magnifiant le spectacle de la nature, mais d’expliquer comment la vie a pu évoluer. Les développements de la physiologie et de la biochimie aidant, la science du vivant va faire peu à peu passer à l’arrière-plan la discipline de l’histoire naturelle, ainsi que les méthodes d’observation et de classification qui la caractérisent, pour amener au premier plan une biologie dans laquelle l’expérimentation occupera une place de plus en plus envahissante.


© Fondation Jean Piaget 2022 - Mise à jour: 10 février 2022