idéalisme critique
Issu des réflexions de Kant sur les conditions de possibilité d’une connaissance objective, l’idéalisme critique est la conception selon laquelle il est impossible de percevoir ou de connaître la réalité indépendamment de formes ou de notions apriori, ou encore de l’activité organisatrice par laquelle le sujet perçoit ou connaît cette réalité.

Aussi loin que le sujet progresse dans sa connaissance de la réalité empirique, il ne peut être assuré que cette connaissance soit le "reflet" d’un réel en soi. Pour y parvenir, il faudrait que le sujet puisse s’extraire de lui-même pour atteindre ce réel et le comparer au réel connu. Comme le terme "critique" le précise, un tel idéalisme n’est pas une prise de position métaphysique sur la nature de l’être; c’est avant tout une thèse épistémologique, qui ne nie ni l’existence du monde extérieur, ni l’objectivité des connaissances scientifiques.

Notons enfin que Piaget a fortement été marqué par cette conception, notamment à travers les développements apportés par Brunschvicg. Avec Höffding pourtant, il ajoutera que c’est en agissant sur la réalité empirique que le sujet apprend non seulement à la connaître, mais aussi à se connaître.


© Fondation Jean Piaget 2022 - Mise à jour: 10 février 2022