opération formelle
"Nous nommerons opérations les actions intériorisées ou intériorisables, réversibles et coordonnées en structures totales" (Etudes d’épistémologie génétique, volume 2, p. 45).
"Les opérations formelles...constituent exclusivement la structure de l'équilibre final vers lequel tendent les opérations concrètes lorsqu'elles se réfléchissent en systèmes plus généraux combinant entre elles les propositions qui les expriment" (La psychologie de l’intelligence, p. 179).

Du point de vue de la psychologie génétique de Piaget, les opérations formelles ne sont rien d’autre que des opérations sur des opérations concrètes. Ces dernières revenant à classer, à sérier, à dénombrer, à décomposer, etc., les objets de la réalité concrète, les opérations formelles sont alors essentiellement des opérations par lesquelles les sujets classent ou ordonnent les opérations concrètes (avec leur résultat), en faisant du même coup se réunir au sein d’un groupe d’opérations les deux formes de réversibilité de la pensée concrète (à savoir l’annulation, soit par inversion soit par réciprocité, de l’effet d’une opération).


© Fondation Jean Piaget 2022 - Mise à jour: 10 février 2022