parallélisme psycho-physique
Le parallélisme psycho-physique, ou psycho-physiologique, est la thèse selon laquelle les événements psychologiques conscients et les événements physiques, ou physiologiques, constituent deux séries sans lien de causalité entre elles, mais entre lesquelles il est possible d'établir des rapports de correspondance de différentes sortes (correspondance entre les états de chacune des séries, similarité de leurs structures respectives pouvant être décrites par des modèles logico-mathématiques identiques, etc.).

Cette thèse peut être soit une affirmation quant à la réalité des choses, soit un simple postulat méthodologique dont l'intention est alors de permettre au psychologue et au neurophysiologue de travailler en évitant de réduire un objet à l'autre. Sous la première forme, elle s’oppose aux conceptions monistes, niant l’existence de deux séries de phénomènes indépendants, ou de deux substances.


© Fondation Jean Piaget 2022 - Mise à jour: 10 février 2022