relation asymétrique
Une relation asymétrique se distingue d’une relation symétrique en ce sens qu’elle permet d’ordonner des objets les uns par rapport aux autres selon le critère fourni par cette relation (par exemple la relation asymétrique de longueur permet de sérier des baguettes de la plus courte à la plus longue, celle de couleur, de sérier des objets du plus clair au plus foncé, etc.).

L’activité intellectuelle ou cognitive du sujet met en effet en oeuvre deux grands procédés qui traversent tous les niveaux du développement cognitif: classer, activité dans laquelle interviennent les relations symétriques, et ordonner (ou sérier). Vu l’importance extrême que ces deux types d’activité intellectuelle ont pour le fonctionnement de l’intelligence, pour l’organisation et l’explication de la réalité ou encore pour la construction de la logique et des mathématiques (importance qui avait été pressentie par la philosophie grecque), on ne peut s’étonner de la place que les recherches sur ces deux familles d’opérations occupent dans la psychologie génétique de Piaget.


© Fondation Jean Piaget 2022 - Mise à jour: 10 février 2022