réalisme
Le réalisme consiste en la croyance à une indépendance absolue ou relative de ce que le sujet considère comme étant réalité (ou la réalité). Cette croyance, ou cette attitude, peut prendre une forme soit spontanée ou naïve, soit réfléchie, la seconde puisant ses racines dans la première. Elle est, à la base, liée à la construction de l’objet permanent; mais elle peut ensuite prendre des formes très variées: réalisme logique, réalisme nominal, réalisme des essences, réalisme empirique ou critique, etc.

Une distinction doit alors être faite entre deux grandes familles de conceptions ou croyances, à savoir, d’un côté, celles qui se refusent à identifier la réalité alors admise avec une réalité absolue, et de l’autre, celles qui procèdent à une telle identification. Ce sont avant tout ces dernières que l’on range sous l’étiquette du réalisme. La meilleure illustration que l’on ait des premières est le réalisme empirique ou critique de Kant et de ses successeurs. Tout en niant que la pensée humaine puisse connaître la réalité absolue, Kant n’en affirme pas moins l’indépendance relative de la réalité commune, telle qu’elle se manifeste et est organisée par la perception et l’intelligence.

Quant aux conceptions qui admettent l’existence d’une réalité absolue, on peut mentionner à titre d’exemple le réalisme des idées (l’affirmation d’un monde des idées supposé être la vraie réalité), ou encore le phénoménisme philosophique, qui identifie la réalité absolue avec notre réalité commune.

Enfin, notons qu’il est difficile de juger la position ultime de Piaget face à ces deux positions. En un sens Piaget est kantien: notre réalité est forcément relative. On a pourtant parfois le sentiment que Piaget ne s’est pas complètement débarrassé de la tentation, qu’il a certainement eue lors de ses travaux de jeunesse, d’affirmer ce qu’est la réalité absolue. L’interprétation que l’on peut donner de la réalité offerte par la science paraît osciller chez lui entre la thèse kantienne du réalisme empirique ou critique, et la thèse selon laquelle cette réalité est absolue, ultime.


© Fondation Jean Piaget 2022 - Mise à jour: 10 février 2022