catégorie
Les catégories sont les concepts les plus généraux sous lesquels les objets peuvent être pensés. Ces catégories peuvent être conçues soit, avec Aristote, comme correspondant à des propriétés appartenant aux objets eux-mêmes, soit comme des concepts apriori par lesquels l’esprit pense la réalité telle qu’elle s’offre à lui dans l’expérience).

Au fil des siècles, la détermination et la conception de ces catégories se sont affinées en raison des progrès des sciences. L’histoire des sciences nous apprend d’ailleurs qu’Aristote ne s’était pas trop trompé dans la détermination des catégories, puisqu’une bonne partie d’entre elles, soit la qualité, la quantité, l’espace (chez lui le "lieu"), le temps, la substance, la relation se sont en effet révélés être des concepts qui n’ont pas cessé d’être repris tout au long de cette histoire.

Lorsque Piaget s’est engagé dans la réalisation d’une épistémologie scientifique, il a tout naturellement repris l’étude de ces catégories que les philosophes des sciences n’ont jamais cessé de mettre au premier plan de leur réflexion. La méthode génétique qu’il a alors utilisée pour les analyser lui a permis de faire à son tour progresser la connaissance de chacune d’entre elles en montrant comment les notions de nombre, de temps, d’espace, de causalité, d’objet, de classe et de relation logiques, de quantités physiques (la substance, le poids et le volume physiques), etc., sont toutes liées à des regroupements d’actions ou d’opérations qui expliquent l’importance fonctionnelle des catégories, et donc la raison de leur universalité.


© Fondation Jean Piaget 2022 - Mise à jour: 10 février 2022