Jean Piaget – L'œuvre
Fondation Jean Piaget

Pour en savoir plus


JP27: La causalité physique chez l’enfant
Cet ouvrage est le premier entièrement consacré à l’examen du développement de l’une des catégories de la connaissance. Piaget y dresse la liste des multiples formes de causalité que l’on peut découvrir chez l’enfant (l’animisme, l’artificialisme, etc.).

JP66b: La psychologie de l’enfant
Cet ouvrage contient un bref résumé des résultats des anciennes recherches sur le développement de la causalité chez l’enfant, ainsi que celui de l’atomisme mis en évidence dans les recherches sur les conservations physiques.

EEG26: Les explications causales
Ce volume des Etudes d’épistémologie génétique contient un résumé très complet des nombreuses recherches sur la genèse de la causalité opératoire conduites au Centre d’épistémologie à la fin des années soixante et au début des annes septante (une centaine). Bien que la thèse centrale de toutes ses recherches (la causalité scientifique en tant qu’attribution d’opérations à la réalité physique) était déjà présente dans l’introduction de 1950 à l’épistémologie génétique (JP50), c’est seulement dans ces années que des enquêtes psychogénétiques ont permis de la valider de façon systématique (on notera avec intérêt que le chapitre du Traité de psychologie expérimentale portant sur les opérations intellectuelles, JP63b, ne contient pas de section sur la causalité).

Haut de page







A comparer […] les diverses explications du mouvement données au cours du développement de la causalité, on s’aperçoit que toutes restent vraies à une certaine échelle d’observation, à partir de Galilée et de Descartes, tandis que les explications antérieures ont toutes dû abandonner le terrain de la physique elle-même. L’explication animiste du mouvement demeure p. ex. exacte si l’on veut, mais à la condition d’être réservée à la description globale des comportements psycho-physiologiques. L’explication d’Aristote, contraire au principe d’inertie et attribuant une finalité à tout mouvement naturel, est de même physiquement fausse et ne conserve une légitimité approximative que sur le plan biologique des mouvements réflexes ou instinctifs.