Fondation Jean Piaget - Présentation de l'œuvre
Fondation Jean Piaget

L'épistémologie de la pensée physique



Cette cinquième partie traite de l'épistémologie de la pensée physique. Il est composé de 11 chapitres:

5.1 La pensée physique
5.2 Le rôle du sujet dans la connaissance physique et expérimentale
5.3 Les notions de fait et d’observable
5.4 La construction psychogénétique des notions physiques
5.5 L’élaboration des principes de conservation
5.6 La constitution des notions cinématiques et mécaniques
    5.6.1 Les notions de temps, de vitesse et de mouvement
    5.6.2 Les notions de force, de vitesse et de mouvement
5.7 Les notions de hasard et d'irréversibilité
5.8 Les processus d'induction et de déduction
5.9 La notion de causalité
5.10 Les liens entre la sociogenèse et la psychogenèse dans le développement de la mécanique
5.11 Les grandes étapes de la recherche physique

Chaque partie contient une présentation générale, suivie d'extraits de textes de Piaget…
Pour accéder à chacune de ces parties, cliquer sur la flèche se trouvant à gauche du menu "Chapitre 1", puis sur le titre de la partie souhaitée…

Haut de page







[…] si la phénoménologie de Granger est celle de Husserl, je suis phénoménologiste, puisque j’ai toujours soutenu qu’une structure peut devenir normative en tant que « nécessaire », et ne le devient qu’au terme de son développement, une fois atteinte la fermeture due à son équilibre final. Mais il n’en demeure pas moins alors que la valeur de la norme intemporelle terminale dépend de son mode de construction. Ce n’est qu’en examinant celui-ci que l’on comprend, par exemple, pourquoi la notion de nombre acquiert une nécessité intrinsèque […]. L’évolution des « évidences » en mathématique est éloquente quant à ce rôle du mode de construction.

J. Piaget, Études sociologiques, 1965, p. 9