Fondation Jean Piaget - Présentation de l'œuvre
Fondation Jean Piaget

L'épistémologie de la logique et des mathématiques



Sommaire du chapitre IV:

4.1 La logique

4.2 La notion de faits normatifs

4.3 La formation des structures de groupe et de groupement

4.4 La notion d’implication signifiante

4.5 Les relations entre le possible et le nécessaire

4.6 La pensée mathématique

4.7 La construction du nombre

4.8 L'élaboration de l'espace

4.9 Le développement de la mesure

4.10 Le développement historique et psychogénétique de la géométrie

4.11 L'évolution de l'algèbre

Liste des ouvrages cités dans les Chapitres 4 et 5

A.P., XLV: Archives de psychologie, Vol. XLV
B.C. : Biologie et connaissance. (JP67a)
D.Q.P.E. Le développement des quantités physiques chez l’enfant . (JP41a)
E.G. : L’épistémologie génétique. (JP70a)
E.E.G., Vol. 11, P.C.N.: Études d’épistémologie génétique: Problèmes de la construction du nombre. (EEG11)
E.E.G., Vol. 14 E.M.P : Études d’épistémologie génétique: Épistémologie mathématique et psychologie. (EEG14)
E.E.G., Vol. 16, I.F. et L.N.: Études d’épistémologie génétique: Implications, formalisation et logique naturelle. (EEG16)
E.E.G., Vol. 33 E.S.C.: L’équilibration des structures cognitives. (EEG33)
E.E.G., Vol. 36, R.G.: Recherches sur la généralisation. (EEG36)
E.G.E.: Épistémologie génétique et équilibration. (JP76b)
I.E.G., Vol. I: Introduction à l’épistémologie génétique, Volume I . (JP50a)
I.E.G., Vol. II: Introduction à l’épistémologie génétique, Volume II. (JP50b)
I.E.G., Vol. III: Introduction à l’épistémologie génétique, Volume III. (JP50c)
L.C.S : Logique et connaissance scientifique. (JP67b)
P.N. (1) E.P.E Le possible et le nécessaire (1) L’évolution des possibles chez l’enfant. (JP81a)
P.N. (2) E.N.E Le possible et le nécessaire (2) L’évolution du nécessaire chez l’enfant. (JP83a)
P.P.G.: Problèmes de psychologie génétique. (JP72c)
P.S.H.: Psychogenèse et histoire des sciences. (JP83b)
R. et C.: Réussir et comprendre. (JP74c)
R.E.E : La représentation de l’espace chez l’enfant. (JP48a)
S.I.P.: Sagesse et illusion de la philosophie. (JP65b)

Haut de page







[…] l’action […] de la conscience sur elle-même, autrement dit d’un état de conscience sur un autre état de conscience, ne relève pas […] de la catégorie de causalité […] Dès lors, si aucune des notions constitutives de la causalité physique, sauf le temps et la vitesse, ne s’applique aux faits de conscience, et surtout pas celle de la substance […], il n’y a plus qu’à choisir entre les deux termes de cette alternative: ou bien la conscience n’est rien, ou bien elle relève de catégories originales et spécifiques, qu’ignorent en eux-mêmes les faits matériels. Sur le terrain de l’intelligence, le mode essentiel de liaison propre à la conscience logique est l’implication […].