Fondation Jean Piaget

Les épistémologies "scientifiques"



[FJP/ Avec l'autorisation de M.F. Legendre, nous avons regroupé les sections suivantes comme suit:

Les épistémologies "scientifiques" annoncent la naissance d'une épistémologie pleinement scientifique telle que la définit Piaget dans la mesure où, tout en restant attachées par un côté à l'ambition d'aboutir à une théorie de la connaissance qui englobe dès le départ la totalité des sciences, elles font de manière croissante appel à des approches psychologiques, sociologiques ou historiques voisines de certaines sciences particulières alors en voie de constitution.

Peuvent être rangées sous cette étiquette:

– Les courants positivistes
– Les épistémologies empiristes
– La dialectique hégélienne
– Le matérialisme dialectique de Marx et de Engels
]

Haut de page







[…] s’il faut distinguer deux sortes de développements, l’un organique (propre à un seul organisme) et l’autre généalogique (comportant des arbres de filiations, qu’elles soient sociales ou génétiques), l’histoire de la science humaine réunit ces deux développements en un même tout: les idées, les théories et les écoles s’engendrent généalogiquement et on peut construire à leur égard des arbres représentant la filiation des structures. Mais celles-ci s’intègrent en un seul organisme intellectuel au point que la succession des chercheurs est comparable, comme le disait Pascal, à un seul homme qui apprend indéfiniment.