Jean Piaget – L'œuvre
Fondation Jean Piaget

Pour en savoir plus


JP37: La construction du réel chez l’enfant.
Cet ouvrage contient le chapitre dans lequel Piaget expose la construction de la causalité sensori-motrice.

JP74b: La prise de conscience chez l’enfant
En dépit du fait que cet ouvrage de 1974 est avant tout une étude liée à l’intelligence représentative, il n’est pas sans lien avec le problème de la causalité sensori-motrice, et cela pour deux raisons liées l’une à l’autre. D’une part les recherches qui y sont discutées sont en rapport avec les études sur la causalité physique chez l’enfant réalisées au centre international d’épistémologie génétique. Et d’autre part la notion d’action occupe une place centrale dans la psychologie et dans l’épistémologie de Piaget. Dès lors les conclusions de ces recherches pourront être étendues à la causalité sensori-motrice.

JP75: L’équilibration des structures cognitives.
Un des aspects centraux de cet important ouvrage théorique publié par Piaget en 1975 est l’examen relativement détaillé des interactions qui se produisent entre le sujet et l’objet. Le mécanisme constructif et interactif qui relie l’action, son observation et les inférences permettent de compléter aposteriori les observations et les interprétations des études originales de 1937 sur la genèse des schèmes de l’espace chez le bébé, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles pistes de recherches qu’il reste à explorer.

Haut de page







[…] grâce précisément au langage (dont nous n’avons nullement nié mais seulement limité le rôle) la coordination générale des actions cesse d’être uniquement intrapersonnelle comme elle peut l’être chez l’animal ou le très jeune enfant, pour devenir interpersonnelle et contribuer à une objectivité dont l’individu à lui seul reste sans doute incapable, du moins sur une certaine échelle.