Fondation Jean Piaget


Articles par B


1914.
Bergson et Sabatier
Revue chrétienne, 61, série 4, pp. 192-200.
Texte PDF mis à disposition le 03.08.2012

1918.
La biologie et la guerre
Feuille centrale de la Société suisse de Zofingue, 58, n. 5, pp. 374-380.
Texte PDF mis à disposition le 23.10.2007
 - Présentation
"La biologie et la guerre" est un très court article rédigé par Piaget en janvier 1918 à la demande des éditeurs de la revue de la Société d'étudiants Zofingue. Piaget prend appui sur une nouvelle interprétation de la notion d'assimilation empruntée à Le Dantec, pour défendre la thèse selon laquelle la guerre ne repose pas sur l'essence du vivant. Outre la prise de position du jeune Piaget par rapport au conflit qui déchire alors l'Europe, ce texte contient de précieuses indications sur la conception que son auteur se fait des thèses darwiniennes et lamarckiennes qui opposent alors les biologistes quant à l'explication de l'origine des formes biologiques. Selon la conception qu'il s'en fait alors, le darwinisme, en niant toute influence du milieu, ne pourrait expliquer la variation des formes biologiques. C'est donc au lamarckisme qu'il se rallie alors, mais pour quelques mois ou années seulement. Un tel ralliement révèle que, en 1918, Piaget rejette la thèse bergsonienne de la vie comme source inépuisable de création, thèse qui l'avait séduite quelques années auparavant.

1966.
Biologie et connaissance
Diogène (Paris), 54, pp. 3-26.

1973.
Bref témoignage
Revue de l'Institut de sociologie, n. 3-4, pp. 545-547. (Hommage à Lucien Goldmann.) (Publ. aussi in: Lucien Goldmann et la sociologie de la littérature. Bruxelles: Editions de l'Université de Bruxelles, 1975, pp. 53-55.)

Haut de page


[…] tandis que, sur le terrain de la pensée scientifique, chacun s’astreint, avec raison, à suivre de la manière la plus exacte les démarches du processus intellectuel, on [peut se croire] dispensé de toute exigence méthodologique précise dès qu’il s’agit de la pensée commune, parce qu’on s’imagine la connaître suffisamment sur soi-même. Or l’introspection est loin de nous renseigner sur les points essentiels. Elle ne saurait juger ni de l’apport respectif de l’expérience et de la déduction dans l’élaboration des notions cinématiques et mécaniques initiales, ni même de la manière dont les structures logiques et mathématiques élémentaires […] s’appliquent au donné.