Fondation Jean Piaget


Chapitres de N à P


1969.
Nature et méthodes de l'épistémologie
In: Logique et connaissance scientifique / sous la dir. de J. Piaget. Paris: Gallimard (La Pléiade), pp. 1-132.

1945.
Les opérations logiques et la vie sociale
In: Mélanges d'études économiques et sociales offerts à MM. Edouard Folliet et Liebmann Hersch. Genève: Georg, 1945. (Publié aussi in: Etudes sociologiques / Jean Piaget. Genève: Droz, 1965, pp. 143-171.)
Texte PDF mis à disposition le 14.06.2007

1963 (avec B. Inhelder).
Les opérations intellectuelles et leur développement
In: J. Piaget et al., Traité de psychologie expérimentale. Vol. VII, L'intelligence. Paris: Presses univ. de France, 1963, pp. 109-207. (3e éd. mise à jour, 1980, pp. 117-166.)

1930.
Le parallélisme entre la logique et la morale chez l'enfant
In: Ninth International congress of psychology, Yale University, New Haven, Connecticut, 1929: proceedings and papers. Princeton NJ: The psychological review company, pp. 339-340.

1963.
Le développement des perceptions en fonction de l'âge
In: P. Fraisse et J. Piaget, Traité de psychologie expérimentale. Vol. VI, La perception. Paris: Presses univ. de France, 1963, pp. 1-162. (2e éd. rev., 1967.)

1937.
La philosophie de Gustave Juvet
In: A la mémoire de Gustave Juvet, 1896-1936. Lausanne: Université de Lausanne, pp. 37-52.
Texte PDF mis à disposition le 16.05.2015

1973 (avec M. Herivan).
Piaget sau destinele psihologiei
In: Meridiane pedagogice: interviuri cu personalitati ale invatamintului / Mircea Herivan. Bucuresti: Editura didactica si pedagogica, pp. 154-166. (Publication originale en langue roumaine.)

1970.
Piaget'theory
In Carmichael's manual of psychology, vol. 1, éd. Paul H. Mussen. 3e éd. New York: J. Wiley. pp. 703-732.
Texte PDF mis à disposition le 14.07.2012
 - Présentation
[FJP/Texte de présentation — version juillet 2012]

Traduction anglaise de l’article (disponible sur le site de la Fondation Jean Piaget) Le point de vue de Piaget publié en 1968 dans le Journal International de Psychologie, avec des compléments ajoutés au texte original par Piaget et par ses deux traducteurs (G. Cellérier et J. Langer).

Cette réédition a pour intérêt principal d'offrir des exemples et de nouveaux éclaircissements en rapport avec plusieurs points centraux de la théorie piagétienne du développement cognitif. De plus, dans une conclusion absente du texte original de 1968, Piaget met en évidence et justifie les rapports étroits de la psychologie génétique avec l'épistémologie génétique.

On notera enfin qu'à la fin des années 1960, et concernant le processus d'équilibration cognitive, Piaget expose et s'en tient encore au seul modèle probabiliste emprunté à la théorie des jeux et présenté en 1957 dans Logique et équilibre dans les comportements du sujet (deuxième partie du volume 2 des Etudes d'épistémologie génétique) — ceci contrairement à la nouvelle approche auto-organisationnelle de l'évolution organique et cognitive adoptée dès la fin des années 1960 dans Biologie et connaissance (1967) et modélisée sur le terrain cognitif en 1975 dans le volume 33 des mêmes Etudes d'épistémologie génétique portant sur L'équilibration des structures cognitives, problème central du développement.

1968.
Postface de la deuxième édition
In: Sagesse et illusions de la philosophie / Jean Piaget. 2e éd. Paris: P.U.F., 1968, pp. 287-307.

1937.
Principal factors determining intellectual evolution from childhood to adult life: a paper delivered at the Harvard tercentenary conference of arts and sciences
In: Factors determining human behavior / E. Douglas Adrian... [et al.]. Cambridge Mass.: Harvard University Press, pp. 32-48. (Publié aussi in: Organization and pathology of thought: selected sources / transl. and commentary by David Rapaport. New York: Columbia University Press, 1951, pp. 154-175. Outside readings in psychology / E. L. Hartley, R. E. Hartley. 2nd ed. New York: T. Y. Crowell, 1958, pp. 43-55. Publication originale en langue anglaise.)

1938.
Le problème de l'intelligence et de l'habitude: réflexe conditionné, "Gestalt" ou assimilation
In: Onzième congrès international de psychologie, Paris, 25-31 juillet 1937: rapports et comptes rendus / H. Piéron et I. Meyerson (éds.). Agen: Impr. Moderne, pp. 170-183.
Texte PDF mis à disposition le 14.10.2009
 - Présentation
L'analyse génétique et fonctionnelle (en termes des notions d'assimilation et d'accommodation) des comportements de types 1° réflexe, 2° habitude et 3° intelligent à laquelle a procédé Piaget dans les deux premières années de vie postnatale chez ses trois enfants lui a permis de découvrir à la fois leur continuité fonctionnelle et ce qui les distinguent les uns des autres du double point de vue de leur organisation et de leur fonctionnement (distinction issue de la triple progression de l'assimilation, de l'accommodation et de leur articulation).

C'est cette découverte que Piaget résume brièvement ici en décrivant les six étapes de construction qui s'enchaînent à partir des schèmes réflexes innés (1ère étape) puis des premières habitude acquises, d'abord non intentionnelles (2ème étape avec les réactions circulaires primaires) puis intentionnelles (3ème étape, avec les réactions circulaires secondaires), observées dans les semaines et les 4-5 mois qui suivent la naissance de l'enfant, pour aboutir un peu moins de deux ans plus tard aux premières conduites intelligentes faisant un usage (non encore intentionnel) de la représentation dans les coordinations différenciées des moyens et des fins observées au terme de cette genèse (donc aux tout premiers pas non plus de l'intelligence sensori-motrice, c'est-à-dire des coordinations moyens-fins exclusivement sensori-motrices propres aux 4ème et 5ème étapes de ce développement, mais de l'intelligence représentative, 6ème et dernière étape de cette construction).

Cet article expose également ce par quoi le cadre théorique sur lequel repose cette analyse génétique et fonctionnelle, et qui fait appel aux trois notions fondamentales que sont l'assimilation, l'accommodation et le schème, dépasse, en les intégrant, les deux conceptions qui s'opposaient alors de la formation des habitudes et de l'intelligence, l'une basée sur la notion d'association, l'autre sur celle de Gestalt.

1954.
The problem of consciousness in child psychology: developmental changes in awareness
/ [transl. by Edith Meyer]
In: Problems of consciousness: transactions of the Fourth Conference, March 29, 30 and 31, 1953, Princeton, N.J. / ed. by Harold A. Abramson. New York: J. Macy, pp. 136-147. (Publication originale en langue anglaise.)

1960.
Problèmes de la psycho-sociologie de l'enfance
In: Traité de sociologie / G. Gurvitch, tome 2. Paris: Presses univ. de France, pp. 229-254. (Publié aussi in: Revue européenne des sciences sociales - Les sciences sociales: avec et après Jean Piaget - 1976, 14, pp. 161-197.)

1966.
Le problème des mécanismes communs dans les sciences de l'homme
In: Actes du sixième Congrès mondial de sociologie, vol. 1: unité et diversité en sociologie, Evian, 4-11 September 1966. Genève: Association internationale de sociologie, pp. 21-48. (Publié aussi in: L'homme et la société, 1966, vol. 1, n. 2, pp. 3-23.)

1972.
Problems of equilibration
/ [transl. by Eleanor Duckworth]
In: Piaget and Inhelder: on equilibration: proceedings of the First annual symposium of the Jean Piaget society, May 26, 1971 / ed.: C. F. Nodine, J. M. Gallagher, R. H. Humphreys. Philadelphia: The Jean Piaget society, 1972, pp. 1-20. (Furth's reply to Piaget's paper, pp. 21-29 and Piaget's reply to Furth, pp. 30-31. Publication originale en langue anglaise. Publié aussi in: Equilibration: theory, research, and application / ed.: Marilyn H. Appel, Lois S. Goldberg. New York: Plenum Press, 1977, pp. 3-13. The learning theory of Piaget and Inhelder / Jeanette M. Gallagher, D. Kim Reid. Monterey, California: Brooks/Cole, 1981, pp. 210-220.)

1937.
Les problèmes
In: V. Broendal/K. Capek et al. (eds.) Vers un nouvel humanisme: entretiens. Paris: Société des nations, Institut international de coopération intellectuelle, pp. 9-84

1930.
Les procédés de l'éducation morale: rapport
In: Cinquième Congrès international d'éducation morale (Paris, 1930). Paris: F. Alcan, pp. 182-219.

1923.
La psychologie et les valeurs religieuses
In: Sainte-Croix 1922 / [éd. par l'] Association chrétienne d'étudiants de la Suisse romande. Lausanne: Impr. La Concorde, pp. 38-82.
Texte PDF mis à disposition le 27.04.2008
 - Présentation
Ce texte d'une conférence donnée par Piaget en 1922, dans le cadre d'une réunion de l'Association Chrétienne d'Etudiants de Suisse Romande, est intéressant à différents titres. D'abord on y découvre la conception que son auteur se faisait à 26 ans des rapports entre foi et science, ainsi que des indices de sa propre foi religieuse au début de ses recherches en psychologie et philosophie des sciences. La solution qu'il expose repose sur la distinction post-kantienne proposée par T. Flournoy entre le domaine de l'explication, réservé à la science, et le domaine des valeurs religieuses et de leur justification dans "l'ordre ultime des choses", qui échappe à toute connaissance. Par ailleurs, les auteurs qu'il y mentionne, dont E. Boutroux, T. Flournoy, J.M. Baldwin, H. Höffding, L. Brunschvicg, A. Reymond, permettent d'insérer dans l'histoire des idées la vision ici proposée des rapports entre science et religion.

Deuxièmement, ce texte contient de précieuses considérations sur l'apport de la méthode psychologique, et plus particulièrement de la psychologie génétique mais aussi de la psychanalyse à la résolution de problèmes touchants les engagements moraux et religieux. Dans le même ordre d'idées, on y trouve d'intéressantes considérations sur la catégorisation hiérarchique des conduites ou des croyances du sujet (en d'autres termes, sur la signification des stades observés en psychologique génétique).

Troisièmement, comme source d'inspiration pour une psychologie des valeurs, on trouve exposée dans ces pages une conception de la logique dans laquelle un rôle essentiel est réservé à une forme particulière d'expérience, dite logique, dans les déductions du sujet. Dans cette conception, loin de suivre mécaniquement des règles données de l'extérieur, c'est au sujet qu'il revient de réfléchir sa propre pensée pour y éprouver la cohérence et la véracité de ses jugements. Mais la psychologie n'est bien sûr pas reniée. L'étude psychologique de la logique du sujet permet de découvrir le rôle essentiel de la réversibilité dans cette expérience logique par laquelle le sujet met à l'épreuve la véracité de sa pensée. De même, recours est fait dans ces pages à la notion d'équilibre ou à la conscience d'un accord ou d'un désaccord, d'un équilibre ou d'un déséquilibre, comme moyen d'attester la vérité d'un jugement. Il faut se demander si il n'y a pas là une conception "logico-psychologique" du vrai qui restera constamment en soubassement des prises de position de Piaget sur les caractéristiques de la pensée vraie (équilibre et réversibilité).

On trouvera aussi dans ces considérations sur l'expérience logique de quoi justifier une prise de position selon laquelle la pensée du jeune enfant comporte une logique, certes ne portant pas encore sur les relations et les transformations, mais présentant déjà une certaine cohérence et une structure qui sera modélisées bien plus tard, à la fin des années 1960, lors des études sur l'épistémologie de la fonction.

Notons enfin que l'on trouve dans ce texte le germe des prises de position épistémologiques ultérieures quant aux rapports entre les sciences elles-mêmes (rapports entre autres guidés par un idéal constant de réduction de la psychologie à la biologie, de la biologie à la physico-chimie, de celle-ci à la physique, et enfin de la physique à la mécanique, mais idéal qui aboutit de fait à des réductions modifiant et enrichissant à chaque fois la science de niveau "inférieur").

1950.
La psychologie de l'enfant de 1946 à 1948
In: Philosophie, vol. XIV: psychologie, phénoménologie et existentialisme / publ. entreprise sous les auspices de l'U.N.E.S.C.O. Paris: Hermann, pp. 89-111.

1950.
La psychologie de l'enfant
In: Philosophie, vol. 11: Philosophie des sciences, psychologie / publ. entreprise sous les auspices de l'U.N.E.S.C.O. Paris: Hermann, pp. 193-218.
Texte PDF mis à disposition le 16.05.2012
 - Présentation
[Texte de présentation — version du 5 mars 2013.]

Ce document d'une vingtaine de pages révèle la connaissance étendue que Piaget avait de la psychologie scientifique de l'enfant de la première moitié du 20e siècle (apprentissage, perception, mémoire, intelligence, mais aussi affectivité, personnalité, vie sociale, etc.). Ses intérêts fondamentalement épistémologiques lui permettaient en outre d'extraire avec une rare perspicacité l'essentiel de chacune des conceptions que les psychologues de différentes orientations théoriques se faisaient du développement des enfants ou de leurs comportements.

On trouve également dans ce texte, en plus naturellement d'un résumé par Piaget des recherches de l'"école de Genève" (sur le développement de l'intelligence mais aussi des perceptions), la confirmation selon laquelle la fin des années 1930 marque un tournant dans l'œuvre piagétienne, avec la découverte des structures opératoires.

1951 (avec B. Inhelder).
Die Psychologie der frühen Kindheit: die geistige Entwicklung von der Geburt bis zum 7. Lebensjahr
In: Handbuch der Psychologie / hrsg. von David Katz. Basel: B. Schwabe, pp. 232-271. (Réimpr. de ce texte dans la 2e éd., cop. 1960, p. 275-314 et dans la 3e éd. intitulée 'Kleines Handbuch der Psychologie', 1972, pp. 275-314, 695-696.

1965.
Psychology and philosophy
/ [transl. from the French by Richard Howard]
In: Scientific psychology: principles and approches / ed.: Benjamin B. Wolman, Ernest Nagel. New York; London: Basic Books, pp. 28-43.

1967.
Psychologie du psychologue
In: L'aventure humaine: Encyclopédie des sciences de l'homme, vol. 5: L'homme à la découverte de lui-même. Genève: Kister; Paris: Ed. de La Grange Batelière, pp. 12-16.

1972.
La psychologie génétique
In: Pédagogie et éducation: évolution des idées et des pratiques contemporaines: recueil de textes présentés et commentés / Michel Salines. Paris; La Haye: Mouton, pp. 219-240. (Textes extraits de: Six études de psychologie génétique / Jean Piaget, 1964, pp. 9-15, 89-100, 132-143.)

1979.
La psychogenèse des connaissances et sa signification épistémologique
In: Théories du langage, théories de l'apprentissage / Centre Royaumont pour une science de l'homme: le débat entre Jean Piaget et Noam Chomsky; organisé et recueilli par Massimo Piattelli-Palmarini; trad. des textes anglais par Yvonne Noizet. Paris: Editions du Seuil, pp. 53-64.

Haut de page


[…] si la biologie est essentiellement, et presque passivement, soumise à son objet, cet objet […] c’est-à-dire l’être vivant, n’est autre chose que le sujet comme tel ou du moins le point de départ organique d’un processus qui, avec le développement de la vie mentale, aboutira à la situation d’un sujet capable de construire les mathématiques elles-mêmes.