Fondation Jean Piaget


Chapitres de 1961 à 1970


1961.
(EEG 14) Épistémologie des mathématiques. Partie II.
[Introduction]
In volume 14 des Études d’épistémologie génétique (partie II), pp. 143-148), Paris: Presses Universitaires de France, 1961
Texte PDF mis à disposition le 23.05.2014

1961.
(EEG 14) Épistémologie des mathématiques. Partie II.
Chap. 7: Les leçons de l’histoire des relations entre la logique et la psychologie
In volume 14 des Études d’épistémologie génétique (partie II), pp. 149-175), Paris: Presses Universitaires de France, 1961
Texte PDF mis à disposition le 23.05.2014
 - Présentation
[Présentation FJP, version février 2014]

Ce texte est le premier des six chapitres rédigés par Piaget composant la deuxième partie du volume 14 des Etudes d’épistémologie génétique ayant pour objet l’examen des rapports entre "Épistémologie des mathématiques et psychologie" (composée elle aussi de six chapitres, la première partie du volume 14 a été rédigée par le logicien W. Beth, hormis une brève note finale sur « l’idée de machine à penser » dont J.B. Grize est l’auteur). Dans ce premier des six chapitres, après avoir retracé les trois étapes de l’histoire des relations entre la logique et la psychologie, Piaget expose les raisons pour lesquelles la résolution objective de problèmes épistémologiques relatifs aux sciences logiques et mathématiques exige le recours à la psycho(-socio)logie expérimentale et génétique —à laquelle on peut ajouter les disciplines historico-critiques et sociogénétiques— lorsque ces problèmes soulèvent des questions de faits (les vérités logico-mathématiques qui s’imposent à tous les niveaux de développement de la pensée logique et de la pensée mathématique apparaissant pour le psychologue qui les étudient comme des «faits normatifs»). C’est le cas par exemple des réponses à apporter aux questions de l’origine épistémologique des vérités logiques et mathématiques (à distinguer des questions de fondement logique recourant aux seules méthodes déductives).

1961.
(EEG 14) Épistémologie des mathématiques. Partie II.
Chap. 8: Problèmes généraux de la pensée logico-mathématiques. A) Le problème des structures
In volume 14 des Études d’épistémologie génétique (partie II), pp. 176-204), Paris: Presses Universitaires de France, 1961
Texte PDF mis à disposition le 16.06.2014

1961.
(EEG 14) Épistémologie des mathématiques. Partie II.
Chap. 9: Problèmes généraux de la pensée logico-mathématiques. B) Evidence, intuition et invention
In volume 14 des Études d’épistémologie génétique (partie II), pp. 205-241), Paris: Presses Universitaires de France, 1961
Texte PDF mis à disposition le 07.07.2014

1961.
(EEG 14) Épistémologie des mathématiques. Partie II.
Chap. 10: Les problèmes psychologiques de la pensée «pure»
In volume 14 des Études d’épistémologie génétique (partie II), pp. 242-276), Paris: Presses Universitaires de France, 1961
Texte PDF mis à disposition le 28.07.2014

1961.
(EEG 14) Épistémologie des mathématiques. Partie II.
Chap. 11: Quelques convergences entre les analyses formelles et génétiques
In volume 14 des Études d’épistémologie génétique (partie II), pp. 277-299), Paris: Presses Universitaires de France, 1961
Texte PDF mis à disposition le 18.08.2014

1961.
(EEG 14) Épistémologie des mathématiques. Partie II.
Chap. 12: Problèmes épistémologiques à incidences logiques et psychogénétiques
In volume 14 des Études d’épistémologie génétique (partie II), pp. 300-324), Paris: Presses Universitaires de France, 1961
Texte PDF mis à disposition le 15.09.2014

1961 (co-signé par W. Beth).
(EEG 14) Épistémologie des mathématiques. Partie II. Conclusions générales
In volume 14 des Études d’épistémologie génétique (partie II), pp. 325-332), Paris: Presses Universitaires de France, 1961
Texte PDF mis à disposition le 30.09.2014

1962.
Comments on Vygotsky's critical remarks concerning 'The language and thought of the child', and 'Judgment and reasoning in the child'
/ [transl. from the French by Anne Parsons; revised and ed. by E. Hanfmann and G. Vakar]
Cambridge Mass.: The M.I.T. Press. 14 p. (Publié aussi in: Archives de psychologie. 1979, 47, n. 183, pp. 237-249.)
Texte PDF mis à disposition le 19.04.2011
 - Présentation
[Texte de présentation – version du 19 avril 2011.]

En plus d'apporter un éclairage important sur les rapports entre les conceptions développementales de Piaget et de Vygotsky, ce texte contient la confirmation que les recherches de Piaget sur le développement de la notion de nombre ont débuté dès le début des années 1920 (Piaget mentionne un manuscrit de 1920 portant sur l'étude de la construction de la correspondance numérique chez l'enfant!).

1962.
Le développement de l'enfant
In: Le troisième congrès mondial de psychiatrie: comptes rendus, vol. 1. Toronto: University of Toronto Press; Montreal: McGill University Press, 1962, pp. 3-6.

1962.
EEG 16: Implication, formalisation et logique naturelle. I. Introduction
Études d'épistémologie génétique, volume 16, pp. 1-7. Paris: Presses Universitaires de France.
Texte PDF mis à disposition le 31.01.2010

1962.
EEG 16: Implication, formalisation et logique naturelle. VIII. Défense de l'épistémologie génétique
Études d'épistémologie génétique, volume 16, pp. 165-191. Paris: Presses Universitaires de France.
Texte PDF mis à disposition le 11.07.2013

1962.
Le temps et le développement intellectuel de l'enfant
In: La vie et le temps: les générations dans le monde actuel: Rencontres internationales de Genève 1962 / Paul Chauchard, Jean Piaget... [et al.], pp. 35-58. (interventions de J. Piaget dans différentes discussions: pp. 179-189, 191-192, 201-202, 206-209. Publié aussi in: Problèmes de psychologie génétique / Jean Piaget. Paris: Denoël-Gonthier, 1972, pp. 7-35. Vers l'éducation nouvelle, 1972, n. 265-267, pp. 5-11, 13-21, 15-19.)
Présentation
Un extrait de ce texte de la conférence donnée par Piaget aux Rencontres Internationales de Genève de 1962 se trouve dans la section "Extraits" des "Textes" mis à disposition sur le site de la Fondation Jean Piaget. Cet extrait a pour fin de permettre aux internautes qui prennent connaissance de l'enregistrement de l'entretien public réalisé un jour après la conférence (enregistrement de la radio suisse romande accessible depuis notre site) de mieux cerner le sens des interventions des intervenants à cette discussion lors de laquelle Piaget a répondu aux questions qui lui ont été posées. L'accès à l'enregistrement radiophonique se trouve sur la page "Biographie" du site de la Fondation Jean Piaget.


1962.
Le temps et le développement intellectuel chez l'enfant
La vie et le temps. Rencontres internationales de Genève. Neuchâtel: La Baconnière
Texte PDF mis à disposition le 25.01.2008
 - Présentation
Ce document contient un extrait du texte de la conférence donnée par Jean Piaget dans le cadre des "Rencontres international de Genève" de 1962, portant sur La vie et le temps. Ce texte fut publié dans les Actes de ces Rencontres (Neuchâtel: La Baconnière) et réimprimé en 1972 dans le recueil de textes Problèmes de psychologie génétique, publié aux Editions Denoël; la pagination indiquée entre crochet dans la présente version électronique correspond, pour les chiffres romains, à la première impression, et, pour les chiffres arabes, à la réimpression. Par ailleurs certains passages ou marques de section de la première impression, supprimés dans la seconde, sont indiqués entre crochets.

Cet extrait a pour fin de permettre aux internautes qui prennent connaissance de l'enregistrement de l'entretien public réalisé un jour après la conférence (enregistrement de la radio suisse romande accessible depuis notre site) de mieux cerner le sens des interventions des intervenants à cette discussion lors de laquelle Piaget a répondu aux questions qui lui ont été posées. L'accès à l'enregistrement radiophonique se trouve sur la page Biographie/Mélange du site de la Fondation Jean Piaget.

Les Actes de la session de 1962 des Rencontres internationales de Genève peuvent être téléchargés à l'adresse internet suivante:
www.rencontres-int-geneve.ch/volumes_pdf/rig17

Le texte complet réédité en 1972 dans "Problèmes de psychologie génétique" peut être téléchargé sur la page Chapitres de 1971 à 1990 du site de la Fondation.

1963.
L'explication en psychologie et le parallélisme psychophysiologique
In: P. Fraisse, J. Piaget et M. Reuchlin., Traité de psychologie expérimentale. Vol. I, Histoire et méthode. Paris: Presses univ. de France, 1963, pp. 121-152. (2e éd., 1967, pp. 123-162; 3e éd., 1970, pp, 131-170; 4e éd. 1976, pp. 137-184); 5e éd., 1981, pp. 237-185)
Présentation
(FJP / 18.06.2012) Le texte de l'édition de 1976 sera prochainement mis à disposition sous l'année 1976…


1963 (avec B. Inhelder).
Les images mentales
In: J. Piaget et al., Traité de psychologie expérimentale. Vol. VII, L'intelligence. Paris: Presses univ. de France, 1963, pp. 65-108. (3e éd., 1980, pp. 71-116.)

1963 (avec B. Inhelder).
Les opérations intellectuelles et leur développement
In: J. Piaget et al., Traité de psychologie expérimentale. Vol. VII, L'intelligence. Paris: Presses univ. de France, 1963, pp. 109-207. (3e éd. mise à jour, 1980, pp. 117-166.)

1963.
Le développement des perceptions en fonction de l'âge
In: P. Fraisse et J. Piaget, Traité de psychologie expérimentale. Vol. VI, La perception. Paris: Presses univ. de France, 1963, pp. 1-162. (2e éd. rev., 1967.)

1963(72).
Le langage et les opérations intellectuelles
In: Problèmes de psycho-linguistique: Symposium de l'Association de psychologie scientifique de langue française / par J. de Ajuriaguerra... [et al.]. Paris: Presses univ. de France, 1963, pP. 51-72. (Publié aussi in: Problèmes de psychologie génétique / Jean Piaget, 1972, pp. 110-125.)
Texte PDF mis à disposition le 10.12.2012

1964.
Avant-propos de la troisième édition
In: La genèse du nombre chez l'enfant / Jean Piaget, Alina Szeminska. 3e éd. Neuchâtel, Paris: Delachaux et Niestlé, pp. 9-13.

1964.
Development and learning
In: Piaget rediscovered: a report of the Conference on cognitive studies and curriculum development, March 1964 / ed.: Richard E. Ripple and Verne N. Rockcastle. Ithaca NY: School of education Cornell University, pp. 7-20. (Publié aussi in: Aspects of Piaget's theory of the development of thought / Frank B. Murray (ed.). New York: Simon & Schuster, 1971, pp. 4415/1-4415/19. Readings in child behavior and development / C. Stendler Lavatelli et F. Stendler (ed.). 3rd ed. New York (etc.): Harcourt Brace Jovanovich, 1972, pp. 38-46. Publié aussi sous le titre "Cognitive development in children: development and learning" in: Journal of research in science teaching, 1964, vol. 2, issue 3, p. 176-186. A new look at elementary school science / Robert Karplus and H. D. Thier. Chicago: Rand McNally, 1967, pp. 170-187.)

1964.
The development of mental imagery
In: Piaget rediscovered: a report of the Conference on cognitive studies and curriculum development, March 1964 / ed.: Richard E. Ripple and Verne N. Rockcastle. Ithaca NY: School of education Cornell University, pp. 21-32. (4 conférences de J. Piaget. Voir aussi les titres: 'Development and learning', 'Mother structures and the notion of number' et 'Relations between the notions of time and speed'.)

1964.
Mother structures and the notion of number
In: Piaget rediscovered: a report of the Conference on cognitive studies and curriculum development, March 1964 / ed.: Richard E. Ripple and Verne N. Rockcastle. Ithaca NY: School of education Cornell University, pp. 33-39. (4 conférences de J. Piaget. Voir aussi les titres: Development and learning, The development of mental imagery, et Relations between the notions of time and speed. Publication originale en langue anglaise.)

1964.
Relations between the notions of time and speed in children
In: Piaget rediscovered: a report of the Conference on cognitive studies and curriculum development, March 1964 / Richard E. Ripple and Verne N. Rockcastle (ed.). Ithaca NY: School of education Cornell University, pp. 40-48. (4 conférences de J. Piaget. Voir aussi les titres: Development and learning, The development of mental imagery et Mother structures and the notion of number.)

1965.
Genèse et structure en psychologie
In: Entretiens sur les notions de genèse et de structure: Centre culturel international de Cerisy-la-Salle juillet-août 1959 / sous la dir. de M. de Gandillac, L. Goldmann et J. Piaget. Paris; La Haye: Mouton, 1965, pp. 37-48. (Discussion du rapport p. 49-61. Interventions de J. Piaget dans les autres discussions de rapports: pp. 18-19, 21, 79-81, 83-84, 158-159, 175-176. Publié aussi sous le titre 'Genèse et structure en psychologie de l'intelligence' in: Six études de psychologie / Jean Piaget. Genève: Gonthier, 1964, pp. 164-181.)
Texte PDF mis à disposition le 04.02.2011
 - Présentation
[Texte de présentation — Version du 4 février 2010.]

Les entretiens organisés en juillet-août 1959 à Cérisy-La-Salle ont abordé un thème central de la psychologie et de l’épistémologie génétiques, celui des rapports entre genèse et structure, que d’autres conférenciers ont traité sur les terrains de la sociologie (Lucien Goldman, Georges Lapassade, Serge Mallet), de la peinture de Chagall (L. Goldman), de la mythologie (Jean-Pierre Vernant), de l’étude des idéologies religieuses (Lescek Kolakowski), de la linguistique (Hans Jakob Seiler et André Jacob), de la psychophysique (Abraham Moles), de la biologie (Gilbert Cury et Jean-Paul Aron, mais aussi C. Nowinski), ainsi que de la philosophie et de la phénoménologie (Ernest Bloch, Jacques Derrida) et de la psychanalyse (Nicolas Abraham).

Dans son exposé sur « Genèse et structure en psychologie », Piaget commence par définir ce qu’il entend par les notions de genèse et de structure et tracer un bref historique de leur utilisation en biologie et en psychologie (parfois en forçant quelque peu le trait par rapport à des théories telles que, par exemple, celle de Lamarck, qui n’est qu’en partie un génétisme sans structure, de même que celle de Husserl n’est que partiellement un structuralisme sans genèse, comme le remarque Derrida lors de la discussion de l’exposé). Piaget soutient ensuite la synthèse méthodologiquement et théoriquement nécessaire —c’est-à-dire imposée par les recherches de psychologie et d’épistémologie génétiques— des thèses structuralistes et génétiques: si toute genèse part d’une structure préalable, réciproquement toute structure présente une genèse, « sans primat absolu de l’un des termes par rapport à l’autre » (p. 40).

Dans cette conférence, Piaget donne également quelques éléments autobiographiques concernant la synthèse proposée ici. S’il est vrai, comme il le précise ici, qu’il a fallu attendre que ses recherches de psychologie génétique débouchent sur la découverte des structures opératoires concrètes puis formelles de la pensée de l’enfant pour que le problème des rapports entre structures et genèse prenne sa pleine signification, il n’en reste pas moins qu’un début de théorisation était déjà esquissé dans ses premiers ouvrages de psychologie sur la pensée logique de l’enfant (JP24_0, notamment), voire dans son premier ouvrage (Recherche, JP18), dans lequel l’évolution des totalités organiques, psychologiques et sociales était expliquée par des lois d’équilibre réel ou idéal.

Un autre élément autobiographique intéressant apparaît dans la discussion qui a suivi l'exposé de Piaget. Une question d’un participant —qui demandait si le passage d’une structure préopératoire vers une structure opératoire était de même nature que le passage d’une structure opératoire inférieure vers une structure supérieure— a rappelé à Piaget un échange qu’il avait eu avec un grand philosophe (et logicien) anglais. Après que ce philosophe lui avait affirmé que les psychologues ont une «déviation congénitale» à s’intéresser aux idées fausses, alors que les logiciens s’intéressent aux idées vraies, Piaget avait demandé à son interlocuteur comment il savait que les idées dont il s’occupe sont vraies alors que l’histoire des sciences montre que les idées vraies peuvent changer au cours du temps. Ce à quoi le philosophe-logicien lui aurait rétorqué: «cela m’est égal, je cours après, quand même ne n’y arriverais jamais». Il est dommage que le nom de ce philosophe-logicien n’ait pas été mentionné par Piaget. Peut-être s’agissait-il de Bertrand Russell?

1965.
Intellectual development in the pre-school child: résumé of paper
In: The educationally subnormal: pre- and post-school needs: a report of a one-day National conference held at Senate House, University of London on 19 November 1964. London: National society for mentally handicapped children, pp. 6-7.

1965.
Logique formelle et psychologie génétique
In: Les modèles et la formalisation du comportement. Paris: Ed. du CNRS, 1967, pp. 269-276. (Discussion du rapport: P. 276-283. Interventions de J. Piaget dans les autres discussions de rapport: P. 65, 211-212, 234-236, 300-301, 318, 340, 344.)

1965.
Psychology and philosophy
/ [transl. from the French by Richard Howard]
In: Scientific psychology: principles and approches / ed.: Benjamin B. Wolman, Ernest Nagel. New York; London: Basic Books, pp. 28-43.

1965/69.
Éducation et instruction depuis 1935
In: Encyclopédie française, t. XV: éducation et instruction. Paris: Société nouvelle de l'encyclopédie française, 1965, pp. 7-49. (Publié aussi in: Psychologie et pédagogie / Jean Piaget. Paris: Denoël-Gonthier, 1969, pp. 9-195.)
Texte PDF mis à disposition le 07.01.2013

1966.
L'intériorisation des schèmes d'action en opérations réversibles par l'intermédiaire des régulations ou feedbacks
In: 18e Congrès international de psychologie, 24e symposium: psychologie de la formation du concept et des activités mentales. Moscou: MGOU, 1966, pp. 6-13. (Résumé publié in: 18e Congrès international de psychologie: résumés des communication, vol. 3: problèmes du développement psychique et de psychologie sociale. Moscou: Naouka, 1966, p. 470.)

1966.
Le problème des mécanismes communs dans les sciences de l'homme
In: Actes du sixième Congrès mondial de sociologie, vol. 1: unité et diversité en sociologie, Evian, 4-11 September 1966. Genève: Association internationale de sociologie, pp. 21-48. (Publié aussi in: L'homme et la société, 1966, vol. 1, n. 2, pp. 3-23.)

1966.
Qu'est-ce que la psychologie?
In: Université de Genève, séance d'ouverture du semestre d'hiver 1966-67: allocution du recteur, hommage à Jean Piaget / Denis van Berchem, Paul Fraisse, Jean Piaget. Genève: Georg, 1966, pp. 21-29. (Publié aussi in: I.S.E. Echo, 1967, n. 9, pp. 10-18. A Jean Piaget: en l'honneur de son 80ème anniversaire. Ed. hors commerce. Université de Genève, Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation, Centre d'études et de recherches sur les applications psychopédagogiques de l'audiovisuel, 1976, pp. 14-18.
Texte PDF mis à disposition le 01.07.2011
 - Présentation
[Texte de présentation / version du 23 juin 2011.]

Dans cette très brève intervention à l’occasion d’un hommage de l’Université de Genève à son illustre membre, Piaget prend position par rapport à 5 problèmes généraux de la psychologie scientifique: (1) l’articulation de la psychologie générale (science du sujet en tant qu’universel) et de la psychologie en tant que science de l’individu (Piaget réduit un peu imprudemment ici la psychologie différentielle à la seule psychologie appliquée, ce qui est discutable, quand bien même, à l’inverse de la psychologie générale, cette branche de la psychologie qu’est la psychologie différentielle s’est essentiellement développée dans le cadre de la psychologie appliquée); (2) la question de la pleine appartenance au domaine des sciences de la nature; cette appartenance ne contraint nullement de réduire simplement la réalité psychologique à la réalité physique (une telle réduction n’est possible qu’en enrichissant la matière avec laquelle cette réduction est tentée); (3) de plus, toujours sous l’angle des rapports de la psychologie scientifique avec les autres disciplines scientifiques, s’il est vrai que la première prend appui sur la neurologie (et tend dans certaines limites à s’y réduire), en sens inverse, la psychologie explique les notions utilisées par les autres sciences (elle explique par exemple les origines du nombre, ou encore en quoi certaines structures dites naturelles par les mathématiciens eux-mêmes le sont); (4) le problème des rapports entre la psychologie de l’intelligence et l’épistémologie, rapports qui, aux yeux de Piaget, s’expliquent par le caractère indissociable de ces deux disciplines, (les solutions psychologiques au problème de la genèse des connaissances impliquant toujours une thèse épistémologique consciente ou inconsciente: primat du sujet sur l’objet, primat de l’objet sur le sujet, ou encore interactions multiples entre le sujet et l’objet nécessaires à la formation des connaissances); d’où (5) une dernière remarque portant sur le caractère nécessairement interdisciplinaire de la psychologie (Piaget donne l’exemple des relations encore débutantes entre la psychologie et la linguistique ou l’économie, ou plus développées entre la psychologie et la physiologie ou la neurologie, mais au contraire trop peu exploitées entre la psychologie de l’intelligence et la biologie générale).

Ce texte de circonstances est tout particulièrement intéressant dans ce qu’il éclaire les liens de Piaget avec la philosophie.

On y trouve en effet des traces significatives de la permanence d’un choix philosophique fondamental formulé par Piaget à l’aube de ses premières recherches de psychologie: ne pas se prononcer sur des questions qui échappent à la science en une certaine étape de son développement, tout en laissant ouverte la possibilité pour la science à venir d’apporter des réponses scientifiquement fondées à ces questions.

Autre aspect éclairant: ce texte illustre une certaine continuité dont Piaget a ici tout à fait conscience entre l’ancienne philosophie transcendantale de la connaissance (l’apriorisme kantien) et les découvertes de la psychologie génétique qui, aux côtés des constats l’épistémologie historico-critique, confirment tout en la révisant la critique kantienne, en montrant que toute expérience repose en effet sur des conditions apriori (en un sens transcendantal ou logique et non pas empirique et temporel), mais construites progressivement au cours de la psychogenèse (et de la sociogenèse voire de la phylogenèse) cognitive de l’intelligence humaine.

Dans le dernier paragraphe, Piaget exprime le souhait que, après son départ de l’Université, celle-ci n’oublie pas l’avenir du Centre international d’épistémologie «à peu près seul de son espèce en ce monde intellectuellement trop divisé».

1966.
Problèmes du temps et de la fonction.
Les travaux des années 1961-1963 et les Symposiums VII et VIII (juin 1962 et juin 1963) du Centre international d’Epistémologie génétique
In L’épistémologie du temps, volume 20 des Études d’épistémologie génétique, pp. 1-66), Paris: Presses Universitaires de France, 1966
Texte PDF mis à disposition le 20.01.2014

1966 (avec la collaboration de Marianne Meylan-Backs).
EEG 20, chap. II: Comparaisons et opérations temporelles en relation avec la vitesse et la fréquence
In L’épistémologie du temps, Études d’épistémologie génétique, volume 20, pp. 67-106.
Texte PDF mis à disposition le 28.05.2007

1967.
La conscience
In: L'aventure humaine: encyclopédie des sciences de l'homme, vol. 5: l'homme à la découverte de lui-même. Genève: Kister; Paris: Ed. de La Grange Batelière, pp. 48-52.
Texte PDF mis à disposition le 19.07.2007
 - Présentation
Ce texte, bref mais dense, appartient à l'ensemble des écrits dans lesquels Piaget se livre à des réflexions épistémologiques sur la psychologie et sur ce qui la différencie de toute autre science de la nature, à savoir la conscience. Il considère tour à tour trois problèmes majeurs: celui de l'introspection ou de la prise de conscience, celui des notions qui s'appliquent exclusivement à la conscience et à ses objets, enfin la question délicate des rapports entre la conscience et le corps ou le cerveau. La section sur la prise de conscience s'appuie sur des faits connus qui montrent la progressivité de la prise de conscience et donc l'erreur des thèses classiques attribuant à l'introspection un accès immédiat à la réalité psychique. La section sur les notions qui permettent de cerner la conscience et ses objets, à savoir la signification, la compréhension, et l'implication signifiante (ou implication entre significations), est l'occasion pour Piaget de critiquer les applications à la conscience ou au objets conscients de notions qui n'ont de validité que sur le plan de la réalité physique (incluant les comportements des organismes), à savoir les notions de force, d'énergie et de travail. Enfin, sur la question des rapports entre conscience et organisme, Piaget montre que la seule position tenable est celle d'un isomorphisme entre les réalités conscientes et le fonctionnement neuronal, cet isomorphisme pouvant éventuellement s'accompagner d'un monisme de portée réduite entre une seule réalité étudiée sous l'angle particulier de la causalité par le neurologue et sous l'angle du comportement et des implications signifiantes par le psychologue. Signalons aussi la prise de position – déjà formulée par Piaget dans d'autres écrits – concernant les rapports entre les machines "logiques" que sont les ordinateurs et cette réalité à deux faces qu'étudient en synergie plus ou moins étroite le neurologue et le psychologue. Pour Piaget, les ordinateurs réalisent causalement, comme le fait le cerveau, des calculs logiques; mais à la différence du cerveau, on ne saurait leur attribuer la conscience.

1967 (traducido al español por Luis Lam, Perú).
La consciencia
In: L’aventure humaine: encyclopédie des sciences de l’homme, vol. 5: l’homme à la découverte de lui-même. Genève: Kister; Paris: Ed. de La Grange Batelière, pp. 48-52. (Este texto fue traducido al español por Luis Lam (Pontificia Universidad Católica del Perú)

1967.
Intelligence et adaptation biologique
In: Les processus d'adaptation: symposium de l'Association de psychologie scientifique de langue française, Marseille, 1965 / par F. Bresson... [et al.]. Paris: Presses univ. de France, 1967, pp. 65-81. (Discussion des textes: P. 139-190.)

1967.
Psychologie du psychologue
In: L'aventure humaine: Encyclopédie des sciences de l'homme, vol. 5: L'homme à la découverte de lui-même. Genève: Kister; Paris: Ed. de La Grange Batelière, pp. 12-16.

1968.
Claparède, Edouard
In: International encyclopedia of the social sciences, vol. 2 / ed. by David L. Sills. New York: The Macmillan Co and The Free Press, pp. 501-502.

1968.
Developmental psychology: a theory of development
In: International encyclopedia of the social sciences, vol. 4 / ed. by David L. Sills. New York: The Macmillan Co and The Free Press, pp. 140-147.

1968.
EEG 22: Cybernétique et épistémologie. Avant-propos
Texte PDF mis à disposition le 27.05.2007
 - Présentation
Le volume 22 des Études d’épistémologie génétique contient des chapitres de Guy Cellérier, de Seymour Papert et de Gilbert Voyat. Ces chapitres concernent l’épistémologie sous-jacente aux différentes machines – dont le perceptron – conçues dans la toute jeune discipline qu’était alors l’intelligence artificielle. L’avant-propos rédigé par Piaget résume l’essentiel des résultats obtenus et révèle la grande importance que celui-ci accordait à cette nouvelle manière de faire progresser l’épistémologie.

Les chapitres de Guy Cellérier et de Seymour Papert sont disponibles sur la page Littérature secondaire I du site de la Fondation.

1968.
Identity and conservation
In: On the development of memory and identity / by Jean Piaget; transl. by Eleanor Duckworth. Worcester Mass.: Clark Univ. Press with Barre Publishers, 1968, pp. 17-37. (Publié aussi in: Piaget and his school / ed. by B. Inhelder and H. Chipman. New York: Springer, 1976, pp. 89-99. Publication originale en langue anglaise.)

1968.
Introduction
In: Les premières notions spatiales de l'enfant / Monique Laurendeau, Adrien Pinard. Neuchâtel: Delachaux et Niestlé, 1968, pp. 5-10.

1968.
Mémoire et opérations de l'intelligence
In: Atti del Convegno internazionale sul tema: attuali orientamenti della ricerca sull'apprendimento e la memoria: (Sassari e Roma 2-6 maggio 1967) / a cura di D. Bovet, F. Bovet-Nitti e A. Oliverio. Roma: Accademia nazionale dei Lincei, 1968, pp. 275-282.
Texte PDF mis à disposition le 18.03.2012
 - Présentation
[Texte de présentation / version du 28 février 2012.]

Texte d'un exposé donné dans le cadre d'un colloque international sur "apprentissage et mémoire" (Rome, 1967) au cours duquel Piaget a sommairement présenté quelques-uns des résultats des recherches conduites avec B. Inhelder et H. Sinclair sur les rapports entre la transformation des souvenirs et le développement de l'intelligence opératoire. On relèvera en particulier la distinction que Piaget propose ici entre la mémoire de récognition (retrouver parmi des dessins celui qui représente le mieux une réalité précédemment perçue, par exemple une sériation de baguettes formant une sorte de M), la mémoire de reconstitution (reconstituer cette même réalité au moyen d'objets dont elle était composée) et la mémoire d'évocation (reproduire cette réalité au moyen d'un dessin ou d'une description verbale), ou encore le fait que si le développement de l'intelligence opératoire peut se traduire par une amélioration du souvenir, des régressions peuvent également se produire sous l'action de conflits cognitifs propres à certaines étapes intermédiaires de ce développement. De manière générale, les résultats observés confortent la thèse que la mémoire évocatrice (la mémoire du passé) est une activité largement intellectuelle et (re)constructrice, dépendante de l'évolution des schèmes moteurs et représentatifs.

1968.
Postface de la deuxième édition
In: Sagesse et illusions de la philosophie / Jean Piaget. 2e éd. Paris: P.U.F., 1968, pp. 287-307.

1969.
L'épistémologie génétique
In: La philosophie contemporaine: chroniques, vol. 3: métaphysique, phénoménologie, langage et structure / ed. by Raymond Klibansky. Firenze: La Nuova Italia, pp. 243-257.

1969.
The intellectual development of the adolescent
In: Adolescence: psychosocial perspectives / ed. by Gerald Caplan and Serge Lebovici. New York; London: Basic Books, pp. 22-26.

1969.
Nature et méthodes de l'épistémologie
In: Logique et connaissance scientifique / sous la dir. de J. Piaget. Paris: Gallimard (La Pléiade), pp. 1-132.

1970.
L'évolution intellectuelle entre l'adolescence et l'âge adulte
In: 3rd International Convention and Awarding of FONEME prizes 1970, Milan, May 9-10, 1970 . Milano: FONEME, pp. 149-156.

1970.
Intellectual evolution from adolescence to adulthood
n: 3rd International Convention and Awarding of FONEME prizes 1970, Milan, May 9-10, 1970 . Milano: FONEME, pp. 149-156.
Texte PDF mis à disposition le 14.04.2008
 - Présentation
Traduction anglaise par J. Bliss, du texte en français écrit par Piaget pour la remise du prix FONEME. Dans ce texte, après avoir résumé les caractéristiques de la pensée formelle telle qu'elle a été découverte chez des adolescents genevois, Piaget expose trois hypothèses pouvant expliquer la non-généralisabilité de cette découverte à tous les adolescents de même âge, et même la possible absence de cette forme de pensée lorsque les conditions sociales ne permettent pas les échanges nécessaires à son développement. Une première hypothèse repose sur le caractère plus ou moins stimulant de l'environnement social dans lequel se développement la pensée de l'enfant et de l'adolescent. Les deux autres hypothèses reposent sur la spécialisation croissante des formes de pensée à partir de l'adolescence. Dans la deuxième hypothèse, seules certaines aptitudes et spécialisations aboutiraient à la construction de la pensée hypothético-déductive chez l'adolescent. Dans la troisième hypothèse, sauf exception, tous les adolescents vivant dans un environnement suffisamment stimulant auraient la possibilité d'atteindre la pensée formelle, mais pour certains, dans leur domaine de spécialisation seulement.

1970.
Mémoire et intelligence
In: La mémoire: symposium de l'Association de psychologie scientifique de langue française (Genève, 1968) / par D. Bovet... [et al.]. Paris: Presses univ. de France, pp. 169-178. (Discussion du rapport par François Bresson: P. 178-182. Interventions de J. Piaget à la discussion générale: P. 263-266, 272, 297-298, 300-301.)

1970.
Piaget'theory
In Carmichael's manual of psychology, vol. 1, éd. Paul H. Mussen. 3e éd. New York: J. Wiley. pp. 703-732.
Texte PDF mis à disposition le 14.07.2012
 - Présentation
[FJP/Texte de présentation — version juillet 2012]

Traduction anglaise de l’article (disponible sur le site de la Fondation Jean Piaget) Le point de vue de Piaget publié en 1968 dans le Journal International de Psychologie, avec des compléments ajoutés au texte original par Piaget et par ses deux traducteurs (G. Cellérier et J. Langer).

Cette réédition a pour intérêt principal d'offrir des exemples et de nouveaux éclaircissements en rapport avec plusieurs points centraux de la théorie piagétienne du développement cognitif. De plus, dans une conclusion absente du texte original de 1968, Piaget met en évidence et justifie les rapports étroits de la psychologie génétique avec l'épistémologie génétique.

On notera enfin qu'à la fin des années 1960, et concernant le processus d'équilibration cognitive, Piaget expose et s'en tient encore au seul modèle probabiliste emprunté à la théorie des jeux et présenté en 1957 dans Logique et équilibre dans les comportements du sujet (deuxième partie du volume 2 des Etudes d'épistémologie génétique) — ceci contrairement à la nouvelle approche auto-organisationnelle de l'évolution organique et cognitive adoptée dès la fin des années 1960 dans Biologie et connaissance (1967) et modélisée sur le terrain cognitif en 1975 dans le volume 33 des mêmes Etudes d'épistémologie génétique portant sur L'équilibration des structures cognitives, problème central du développement.

1970.
La situation des sciences de l'homme dans le système des sciences: introduction
In: Tendances principales de la recherche dans les sciences sociales et humaines, première partie: Sciences sociales. Paris; La Haye: Mouton; Paris: Unesco, pp. 1-65. (Publié aussi in: Epistémologie des sciences de l'homme / Jean Piaget, 1972, pp. 15-130.)
Présentation
[FJP — Texte de présentation, version du 7 janvier 2012.]

Le manuscrit datylographié de ce chapitre est disponible dans la section Autres de la page «TEXTES» du site de la Fondation.


1970.
La psychologie
In: Tendances principales de la recherche dans les sciences sociales et humaines, première partie: Sciences sociales. Paris; La Haye: Mouton; Paris: Unesco, pp. 274-339. (Publié aussi in: Epistémologie des sciences de l'homme / Jean Piaget, 1972, pp. 131-250.)
Présentation
[FJP — Texte de présentation, version du 7 janvier 2012.]

Le manuscrit datylographié de ce chapitre est disponible dans la section Autres de la page «TEXTES» du site de la Fondation.


1970.
Problèmes généraux de la recherche interdisciplinaire et mécanismes communs
In: Tendances principales de la recherche dans les sciences sociales et humaines, première partie: Sciences sociales. Paris; La Haye: Mouton; Paris: Unesco, pp. 559-628. (Publié aussi in: Epistémologie des sciences de l'homme / Jean Piaget, 1972, pp. 251-377.)
Présentation
[FJP — Texte de présentation, version du 7 janvier 2012.]

Le manuscrit datylographié de ce chapitre est disponible dans la section Autres de la page «TEXTES» du site de la Fondation.


Haut de page


On dit en général que la pensée est tantôt pure, tantôt gouvernée par les sentiments. Ce sont là expressions impropres, car le sentiment accompagne toujours la pensée. Mais tantôt les sentiments, comme la pensée, s’attachent à des règles (à la fois morales et logiques) d’objectivité et de cohérence, et alors la pensée est rationnelle, tantôt les sentiments comme l’intellect demeurent égocentrique, c’est-à-dire préfèrent la satisfaction du moi à la vérité, et alors la pensée est pré-ou illogique.